Lualaba : Luilu Ressources, une entreprise chinoise, éclaboussée dans une affaire de spoliation de terrain

L’entrée de l’entreprise Luilu Ressources barricadée et au fond des enfants assiégeant la barrière principale (Ph.Tiers)

Il ne se passe plus un jour sans que l’entreprise minière Luilu Ressources ne soit au coeur de l’actualité à Kolwezi, chef-lieu du Lualaba.
La dernière affaire en date a été révélée ce lundi 20 Décembre 2021 par l’initiatrice de l’orphelinat Maman Thabitha, situé sur la route Kazembe.

Au coeur de cet énième scandale, la spoliation de la parcelle appartenant à l’orphelinat Maman Thabitha, une structure sociale d’encadrement de plusieurs pauvres orphelins.
Selon Chatty MUKUMBI, promotrice de l’orphelinat Maman Thabitha, c’est depuis 2015 qu’elle est propriétaire d’un titre foncier de l’espace occupé par l’entreprise chinoise Luilu Ressources sur la Nationale 39 après le Quartier de Luilu.


Ce lundi matin, accompagnée des dizaines d’enfants mineurs de son orphelinat, elle a assiégé l’entrée de l’entreprise pour faire entendre sa voix. “ Cet espace nous a été acquis depuis 2015, a-t-elle martelé. Nous y avions prévu la construction d’un hôpital et d’une école pour les orphelins. Cela fait 5 mois que je réclame réparation mais sans succès, a-t-elle indiqué. Cette fois-ci, je pense faire parvenir ce cas au Président de la République et au Gouverneur a.i. Fifi MASUKA”, a conclu Chatty MUKUMBI.

Chatty MUKUMBI, Promotrice de l’orphelinat Maman Thabitha (Ph. Tiers)

Du côté de l’entreprise, une source a renseigné que la société a fustigé la méthode employée par la maison Maman Thabitha. En effet, la promotrice a utilisé ses pensionnaires en bas âge pour assiéger l’entrée de l’entreprise en brûlant quelques pneus, une façon de nuire à l’image de la société.

Selon certaines sources au sein de la Division des Titres et Immobiliers de Kolwezi 1, les deux parties auraient un même titre foncier à la différence des dates. “ Le titre foncier de Luilu Ressources est antérieur à celui de l’orphelinat Maman Thabitha”, a révélé un agent sous anonymat.

Un groupe d’enfants pensionnaires de l’orphelinat Maman Thabitha assiégeant l’entrée de Luilu Ressources (Ph. Tiers)

Pourquoi cet état de chose ? Le Commissaire Général en charge des Affaires Foncières du Lualaba a promis d’éclairer l’opinion dans les prochaines heures. C’est donc un dossier à suivre !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.