Désignation du président de la CENI, Athanase KABEKO dénonce la complicité des confessions religieuses qui joueraient au jeu des politiques en vue d’un glissement.

À l’allure où vont les choses, rien ne porte a croire qu’élection, il y aura en 2023, vus les manœuvres dilatoires des conféssions religieuses de la RDC, s’indigne Athanase KABEKO voyant le non-consensus lors des négociations. Pour cet acteur politique du Lualaba, l’idéal serait de constater le désistement de la conférence épiscopale nationale du Congo (catholique) ainsi que celle de l’église du Christ au Congo et ainsi valider les conclusions d’autres confessions. « Si en 2021, l’UDPS s’était opposé à la désignation du président de la Commission Électorale Nationale Indépendante, cela devrait servir de jurisprudence à l’Assemblée nationale pour prendre une décision quant à ce » Athanase KABEKO, ne vois pas l’ECC et la CENCO revenir à la table de négociation. « Personne ne pourra condamner le pouvoir actuel au cas où il n’y aurait pas élections en 2023, vu le temps qu’il reste » ajoute-t-il !Désignation du président de la CENI, Athanase KABEKO dénonce la complicité des confessions religieuses qui joueraient au jeu des politiques en vue d’un glissement. À l’allure où vont les choses, rien ne porte a croire qu’élection, il y aura en 2023, vus les manœuvres dilatoires des conféssions religieuses de la RDC, s’indigne Athanase KABEKO voyant le non-consensus lors des négociations. Pour cet acteur politique du Lualaba, l’idéal serait de constater le désistement de la conférence épiscopale nationale du Congo (catholique) ainsi que celle de l’église du Christ au Congo et ainsi valider les conclusions d’autres confessions. « Si en 2021, l’UDPS s’était opposé à la désignation du président de la Commission Électorale Nationale Indépendante, cela devrait servir de jurisprudence à l’Assemblée nationale pour prendre une décision quant à ce » Athanase KABEKO, ne vois pas l’ECC et la CENCO revenir à la table de négociation. « Personne ne pourra condamner le pouvoir actuel au cas où il n’y aurait pas élections en 2023, vu le temps qu’il reste » ajoute-t-il !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.