Lualaba : Tenke Fungurume Mining n’a jamais monnayé ses recrutements (Mise au point de l’entreprise)

Logo de TFM S.A

Le communiqué, sur les réseaux sociaux,
portant offre d’emploi au nom de Tenir Fungurume Mining (TFM S.A), est un faux.” La Direction Générale de cette entreprise a tenue à fixer l’opinion à travers un communiqué. Selon les colonnes de Topinfo.cd, la Direction Générale de l’entreprise affirme que le communiqué qui circule est l’œuvre d’un réseau d’arnaqueurs. Elle (la Direction Générale) tient à rappeler le public que l’adresse de recrutement de TFM S.A est “@tfm.cmoc.com” et non “gmail.com” ou autres domaines qui sont utilisés par le réseau de ces personnes mal intentionnées.

La Direction Générale de TFM S.A, poursuit le site, indique également que toute offre d’emploi destinée au public lancée par cette entreprise a toujours été visée par l’office Nationale de l’Emploi (ONEM) avant sa publication et est affichée sur les valves de la société aux adresses suivantes :

  1. Bureau de TFM S.A, sis route de l’aéroport de Luano bâtiment TFM, concession Luano City, ville de Lubumbashi, province du Haut-Katanga.
  2. Bureau de TFM S.A, sis avenue Lufira, numéro 147 commune de Dilala, ville de Kolwezi, province du Lualaba.
  3. Bureau de recrutement de Fungurume et de Tenke.

L’entreprise minière Tenke Fungurume Mininig (TFM S.A), recommande toujours aux candidats de ne pas utiliser des intermédiaires ou toute autre voie non officielle pour éviter toute arnarque peut-on lire dans ce communiqué de démenti.
Enfin, la Direction Générale de TFM S.A lance un avertissement sévère à l’endroit de quiconque s’adonnerait en son nom à cette mésaventure et se réserve le droit de le poursuivre en justice une fois appréhendé car respectueuse des lois du pays,
l’entreprise n’a jamais monnayé ses recrutements.

Pour rappel, beaucoup des jeunes en quête d’emploi sont victimes de cette arnaque des gens sans scrupules et peu honnêtes.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.