Lualaba : Des ennemis de la province s’attaquent à la gestion parcimonieuse du Vice-Gouverneur

Un site minier artisanal à Kolwezi (Lualaba) (Ph. d’illustration LMP/Stanislas L)

Assoiffées du sensationnel, des personnes non autrement identifiées crient “haro” sur le Ministre provincial des Finances qu’elles accusent de ruiner la province dans une fraude minière à grande envergure. Le Ministre provincial en charge des Finances, Achille Muteteke est devenu la bête à abattre à tout prix, un membre du Gouvernement provincial gênant.

Depuis quelques temps, des ennemis de la province s’évertuent de coller à ce dignitaire de Sandoa tous les pêchés d’Israël tout en jurant la chute de l’homme qui a accepté de mettre son expertise au service d’une province emmergente, le Lualaba. Et comme si celà ne suffisait pas, l’honneur du Vice-Gouverneur et Gouverneur intérimaire Fifi Masuka est également éclaboussé par une prétendue fraude minière.

“ Qui veut noyer son chien, l’accuse de rage”, dit-on. En effet, un reçu attribué au ministère provincial des Finances, avec des signatures scannées, circule sur les réseaux sociaux avec la ferme intention de nuire à l’action de l’Exécutif provincial. Sur ce document, une importante somme (200 000 USD) est prétendue versée dans une “ Caisse d’urgence du ministère provincial des Finances” avec comme motif le “ Paiement de transfert des minerais d’exploitation artisanale”.

« Balivernes, pense un observateur du secteur des mines. Pour tout analyste averti, le seul fait d’effacer le nom du remettant prouve suffisamment l’intention de nuire qui anime les personnes derrière cet acte sordide qui veulent à tout prix discréditer le Vice-Gouverneur et Gouverneur a.i. L’honorable Achille Muteteke est mal vu à cause de son “ allégeance” à l’autorité provinciale intérimaire.»

« Et pourtant, poursuit cet observateur indépendant, la continuité de la chose publique voudrait que l’on travaille pour une institution et non pour un particulier. Achille Muteteke l’ayant compris, a estimé impérieux de continuer sa mission au sein du Gouvernement provincial aux côtés de Fifi Masuka. Une position qui n’a pas plus aux détracteurs du Gouverneur ad intérim.»

Pour quiconque sait lire entre les lignes, ces attaques ne visent pas seulement le Ministre provincial des Finances mais également l’autorité provinciale. Ces deux personnalités sont visées par cette cabale pour saper leur morale en particulier, celle des membres du Gouvernement provincial et en général, celle de la population qui ne demande que son bien-être.

« Si le Lualaba a perdu beaucoup de sous comme d’aucuns le pensent, la cause est à chercher ailleurs d’autant plus que Fifi Masuka Saini et Achille Muteteke sont engagés à servir le peuple selon la vision du Chef de l’Etat», a-t-il conclu.

Accusés injustement d’être à la base d’un prétendu détournement dans le secteur minier artisanal, ces dignitaires du Lualaba ne s’avouent pas vaincus. Personne de deux personnalités ne veut baisser les bras et briser l’élan de développement. La meilleure attitude n’est-elle pas de rejeter toute affabulation pour se tourner vers le bien-être social de la population locale ? Aux vrais patriotes de soutenir l’action du Gouvernement provincial du Lualaba.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.