Lualaba : Classic Coach annonce la reprise du trafic sur l’axe Kolwezi-Dilolo

Un bus de Classic Coach à Kolwezi (Ph. LMP/SDL)

L’annonce de la reprise du trafic sur l’axe Kolwezi-Dilolo par Classic Coach, une agence de transport, a été portée au public au travers un communiqué.
Suspendu pendant la période pluvieuse, ce moment a été consacré à la réparation du charroi automobile a indiqué Trésor WEKAMA, Directeur des Ressources Humaines.

“ Nous avons pris un moment pour réparer nos bus qui étaient vétustes afin de remettre nos fidèles clients dans de meilleures conditions de voyage sur le tronçon Kolwezi-Dilolo.”

Et de poursuivre :

“ L’année dernière, le travail était perturbé à cause des restrictions liées à la Covid-19 mais cette année, Classic Coach s’est fixé l’objectif d’améliorer les conditions de voyage de son aimable clientèle”.

Une vue du terminal Classic Coach à Kolwezi (Ph. LMP/SDL)

Depuis plusieurs années, Classic Coach est l’unique agence de transport qui relie le chef-lieu de la province du Lualaba au territoire de Dilolo en passant par le chef-lieu de Mutshatsha et la ville de Kasaji.
Selon Trésor WEKAMA, une étude de faisabilité que l’entreprise espère concluante est en cours. Elle va permettre à Classic-Coach de desservir les territoires de Kapanga et Sandoa.
Toujours proche de sa clientèle, Classic Coach attend d’ici deux mois l’acquisition de nouveaux bus à mettre sur l’axe Kolwezi-Dilolo.

Du côté de la clientèle, c’est un soulagement ont confirmé certains voyageurs.

“ La suspension du trafic de Classic Coach ne nous a pas faciliter les voyages. C’est avec peine et à bord des camions que nous devions voyager dans des conditions que je vous laisse imaginer”, se souvient un commerçant exerçant à Kasaji.

Il sied de rappeler que l’état de la route Dilolo pendant la saison de pluie ne permet pas aux usagers de s’y aventurer au risque de passer plusieurs jours à cause des bourbiers disséminés sur ce tronçon.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.