Lualaba : L’esclavage moderne dans les sites miniers scruté par la tripartite gouvernement- partenaires financiers- communauté locale

une vue des participants lors du 2e jour

Des violences physiques en passant par le travail des enfants, l’exploitation sexuelle, la modique rémunération, la teneur et poids truqués dans les dépôts miniers pour ne citer que ces cas, tous les ingrédients sont réunis pour parler d’un esclavage moderne dans les activités minières de Kolwezi.

Autour de Pact RD Congo Bureau de Kolwezi, les services techniques du gouvernement, les partenaires techniques et financiers ainsi que les membres des communautés se sont retrouvés du 01er au 02 mars dans la salle Marguerita en vue d’étudier les approches pour bannir la question de l’esclavage dans l’exploitation minière artisanale.

Au cours de cet atelier, il a été démontré certains aspects dont le monopole de fixer les poids de minerais par les acheteurs expatriés (chinois), les conditions critiques et alarmantes de lavage des minerais par des femmes et la recrudescence de toutes formes de violence dans les sites considérés à juste titre par des observateurs de berceau de la délinquance.

Elie Danga, Directeur du Programme Pact RD Congo/Kolwezi

Pour le Directeur du Programme Pact RD Congo/Kolwezi Elie Danga « cet atelier a été organise dans le cadre du projet CMS qui lutte contre l’exploitation moderne dans les sites d’activités minières de la RDC sous financement de la Grande- Bretagne».

Et de conclure :

« Plusieurs recommandations ont été formulées par les participants dont l’engagement de chaque intervenant à bannir cette question d’esclavage moderne dans les sites miniers ».

une vue des participants en pleine séance de travail en groupe

Du côté des participants, tous sont unanimes sur les attitudes positives à adopter en passant par un plaidoyer au niveau du gouvernement et autres intervenants sectoriels.

Rappelons que certaines enquêtes ont confirmé cet esclavagisme moderne dans les sites miniers et cette forme d’esclavagisme n’épargne personne.

Doc Dauphin Kalenga comité provincial de riposte

Covid-19 oblige, un survol de la situation épidémiologique du Lualaba en général et de Kolwezi en particulier a été présenté avec un rappel au respect des mesures et gestes barrières pour lutter efficacement contre la pandémie.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.