Défense Unikol : À l’instar d’un véritable juriste, Junola Kabulo acquiert l’auditoire à sa cause.

« Les délits de presse face aux nouvelles technologies de l’information et de la communication » est le sujet défendu ce mercredi 18 novembre par KABULO ILUNGA Junola, étudiante de deuxième licence à la faculté de droit à l’Université de Kolwezi (Unikol). 

Junola KABULO ILUNGA

Devant membres de famille, amis et connaissances, la récipiendaire a su mettre le jury d’accord lors de cette séance de défense qui s’est déroulée dans l’un des auditoires de l’Unikol sur le site de Bebiathy. Dès l’entame de son exposé, cette professionnelle de médias qui a choisi de poursuivre ses études en droit est revenu d’un ton engagé sur la problématique l’applicabilité ou pas de la loi sur les délits de presse sur les médias en ligne de la RD Congo. De bout en bout, très déterminée, Junola KABULO a démontré comment les médias en ligne n’échappent pas à l’applicabilité de la loi N°96/002 relative aux modalités d’exercice de la liberté de la presse, car cette catégorie des journalistes respectent les étapes du traitement de l’information de la récolte à la publication de l’information en passant par le traitement. Ce sont les cas de quelques maisons de presse en ligne dont politico.cd, actualité.cd, 7sur7.cd et localement de lualabamaprovince.com

Junola KABULO ILUNGA

Le Journaliste de l’audio-visuel tout comme celui de la presse en ligne sont tous responsables des actes qu’ils posent. Et cette responsabilité est de trois ordres à savoir pénale, civile et disciplinaire. L’Union nationale de la presse au Congo (Unpc) et l’association des médias d’information en ligne de la Rdc (MILRDC) s’assurent à ce que ce nouveau genre des medias reste dans les règles de la profession journalistique.Néanmoins, la récipiendaire a reconnu que le contrôle des journalistes œuvrant dans le cyberespace échappe à l’autorité de régulation. Raison pour laquelle, Junola KABULO invite l’Etat congolais à mettre en place une politique nationale pénale adaptée à l’évolution du monde numérique et à l’instar d’autres corps instaurer le corps de journalistes ce qui éviterait à un grand nombre des personnes d’exercer cette noble profession.Applaudie frénétiquement par l’assistance à l’issue de ce face-à-face, c’est sous une ambiance de liesse que les membres de la famille ont quitté le site de l’Unikol pour des festivités à domicile dans l’attente de la cérémonie de la collation des grades académiques.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.