Lualaba : Malaise au sein de l’UDPS après la nomination de nouveaux acteurs de la Fédération de Kolwezi.

Permanence UDPS Kolwezi (Photo d’archives LMP/SDL).

Les récentes nominations et mises en place  de comités fédéraux sur l’étendue nationale au sein de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS ne font pas l’unanimité au sein de la fédération du Lualaba. Selon une mise en place collective de nouveaux acteurs des Comités fédéraux signée par Jean-Marc KABUND Président ad intérim, Fabien KANDAL KALAY Fédéral UDPS/Lualaba doit céder son fauteuil à Simon FANA MUSANGU SAIZA 9 le nouveau répondant du parti cher au sphinx de LIMETE.

Ces nominations violent les articles 26 et 54 de la Charte du parti ont estimé certains cadres. Ces derniers se sont exprimés ce jeudi 10 septembre dans une déclaration lue au siège du parti par Désiré TSHIJIK KAMPASH, Porte-parole sortant.

Ci-dessous, l’intégralité de la déclaration des cadres membres de l’UDPS lésés par la nomination au sein de la fédération de Kolwezi.

« Nous cadres fédéraux de l’UDPS Fédération de Kolwezi,

C’est avec amertume et consternation que nous avons appris à travers les réseaux sociaux les nouvelles nominations de 67 comités fédéraux qui composent le parti sur toute l’étendue du territoire national ;

En effet, Monsieur le Président a.i du parti, nous vous disons que ces nominations violent nos statuts et règlement intérieur à la lettre et à l’esprit aussi longtemps que vous êtes Président ad intérim et vous n’avez mandat ni qualité de procéder aux nominations et aux remplacements des membres en cours de leurs mandats et cela sans passer par les élections à la base, et c’est une honte pour un parti qui se veut démocratique ;  

De ce qui précède, vous avez montré vos limites en oubliant les textes qui régissent notre parti en nommant les gens sans tenir compte de leurs ancienneté, loyauté et fidélité au parti (articles 26 et 54) et monnayant les postes au détriment de vrais combattants qui ont combattu sans relâche, nous citons : Fabien KANDAL KALAY Président Fédéral, NKULU MUSENGE, MAKANDA NZAMBI chargé des renseignements adjoint, Denis KAZADI Trésorier et TSHIJIK KAMPASH Désiré Porte-parole adjoint » ;

Ceci étant, vous faites la honte du grand parti cher au Dr Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA d’heureuse mémoire et vous êtes le seul responsable de l’échec de Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, Président de la République Démocratique du Congo aux élections de 2013 ;

Enfin, nous vous appelons à arrêter de torpiller le Parti et demandons votre indulgence de retirer ces nouvelles nominations et surtout celles de la Fédération de Kolwezi en vue de faire particulier en vue de faire régner la paix sociale au sein des communautés locales et favoriser la cohabitation pacifique intercommunautaire faute de quoi, nous allons dédoubler le Parti. »  

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.