RDC : Le CSAC met en garde tout journaliste cumulard.

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSAC) met en garde les “journalistes” qui cumulent la profession avec celles de députés, attachés de presse et conseillers dans les cabinets politiques.

«Cette attitude compromet gravement l’exercice de la liberté de la presse», avertit-il dans un communiqué de presse du 07 mai 2020.

L’autorité de régulation des médias dit avoir, en son temps, saisi l’Union Nationale de la Presse du Congo pour lui demander de retirer la carte de presse aux anciens journalistes ayant obtenu un mandat politique ainsi qu’à ceux exerçant dans les cabinets politiques.

Face à cette flagrance qui met certains journalistes qui exercent actuellement dans le secteur politique, en situation de juges et parties énervant ainsi le Code de déontologie et de l’éthique professionnelle.

Le CSAC se reserve le droit de prendre des mesures qui s’imposent, conformément à sa loi organique et aux principes des règles de la profession pour mettre un terme à l’exercice illégal de la profession de journaliste.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.