LUALABA : La 1ère édition de la conférence des femmes de la Division de Mines pour les droits des femmes a vécu.

Organisée dans le cadre de la Journée Internationale de la lutte pour les droits des Femmes, cette conférence-débat a été tenue ce 13 mars dans la salle Heraïs devant plusieurs invités de marque dont la Commissaire Générale du gouvernement provincial en charge du Genre, famille et enfant ainsi que son collègue de Mines.
«Les droits de la femme dans les milieux professionnels» est le thème choisi pour cette première édition de la conférence des femmes de la Division des Mines.

Dans son allocution, Olga KAUMBA, Chef de Bureau des Finances a rendu un vibrant hommage au Président de la république, Antoine TSHISEKEDI, pour avoir prôné l’égalité entre hommes et femmes. Elle a en outre remercié le Gouverneur de province pour son accompagnement et l’importance qu’il accorde au bien-être et au développement de la femme. «Il est plus que temps que hommes et femmes se tiennent main dans la main en vue de remédier aux problèmes liés aux droits des femmes», a-t-elle exhorté l’assistance.

Au cours de cette première sortie, trois thèmes ont été développés à savoir : – Les droits de la femme sur le plan juridique par Maître Mamie MWABI; – Les droits de la femme dans les milieux professionnels par la Conseillère Chantal du Commissariat du Genre; – Le statut d’un agent de l’État par Esther MUJINGA, Chef de service de la Fonction Publique. Le Direceur de cabinet est revenu sur les droits de la femme au regard de la Bible.

Tous les intervenants ont abouti à une même conclusion selon laquelle pour la Constitution, tous les Congolais sont égaux devant la loi. La femme est un autre homme et non l’esclave de celui-ci. La dimension Genre veut que les hommes et les femmes soient ensemble dans la gestion de la chose publique


Au terme de cet échange marathon, la Présidente des femmes de la Division provinciale des Mines a, exceptionnellement, remercié la Commissaire Générale du gouvernement provincial du Genre, le Ministre des Mines, le Chef de Division des mines, les différents chefs de bureau pour leur implication dans la réussite de cette première expérience. A toutes les femmes de la Division des Mines, le défi est donc lancé en vue d’adopter un comportement responsable et mettre en pratique les conseils reçus lors du débat pour leur épanouissement.

C’est dans la gaieté et apres le partage d’un copieux repas que les convives se sont séparés. Aux hommes tous leurs droits, rien de plus; aux femmes tous leurs droits, rien de moins!

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.