JIF 2020 : Les femmes de Fungurume mobilisées autour d’Armandine MUKEKWA.

«Dans l’historique de Fungurume, jamais pareil engouement n’a été observé», a confié une participante à levenement de ce samedi 7 mars dernier. En effet, plusieurs femmes de différentes structures de Fungurume et ses alentours ont pris d’assaut la salle polyvalente LUPETO située au Quartier Mission pour la célébration de la journée internationale de la lutte pour les droits de la femme.

En présence d’Armandine MUKEKWA ADJE, Bourgmestre-Adjointe, trois temps forts ont constitué l’essentiel de cette célébration.
L’exhortation par la Révérende Carine, les différentes allocutions et enfin le mot de la patronne de la manifestation.

La Révérende Carine KABULO de l’église la Restauration s’est appesantie sur l’apport d’une femme dans sa communauté. A l’instar d’Abigaïl (1Samuel 25,35), dès que la femme se lève, il y a toujours une transformation positive qui s’opère dans son milieu de vie. Tels les cas de Ruth, Marie mère de Jésus et bien d’autres femmes citées dans la bible. Elle a invité la femme de Fungurume d’être la source du changement.

Responsable du Genre dans le territoire de Lubudi, Marthe MAZIMBA, a sollicité des structures féminines à s’investir pour le développement socioéconomique de son terroir avant d’inviter l’assistance à observer une minute de silence en mémoire des femmes mortes pour la défense des droits de la femme.

«166 cas de viols sur mineures et 101 cas de violences sur la femme dans le ménage ont été répertoriés à Fungurume pour l’année 2019», a annoncé la capitaine Anne MUPANZA, de la Pnc à sa prise de parole. Pour elle, ces chiffres ne reflètent pas la réalité car plusieurs cas ne sont pas dénoncés, a-t-elle indiqué. Elle a invité la femme à prendre conscience et d’apprendre ses droits pour mieux les réclamer. Le tout premier est le droit au mariage légal. Raison pour laquelle, d’ici le 30 juin, il sera procédé à une grande cérémonie de mariage collectif pour les ménages non en règle, a annoncé la capitaine.

Pour parvenir au changement voulu à Fungurume, en particulier et dans la province du Lualaba en général, Armandine MUKEKWA ADJE a invité toutes les femmes à se lever de leur inaction. Elle a rappelé que la célébration de la journée internationale du 8 mars met un accent particulier sur la lutte pour les droits de la femme. «C’est une journée de forte sensibilisation à l’égalité et la justice pour tous. Ensemble, nous devons nous mobiliser afin de mettre fin à la violence basée sur le genre», s’est-elle adressée à l’assistance que la salle n’a pas su contenir. «Congolais et Congolaise, levons-nous pour défendre les droits de la femme», a-t-elle rappelé le thème de l’année tout en souhaitant bonne fête à toutes les femmes de sa municipalité.

Vous aimerez aussi...

30 réponses

  1. Accustomed Message Fro this offshoot
    https://albuterolday.com albuterol inhaler for sale

  2. Accustomed Low-down Here this by-product
    https://stromectolivermect.com ivermectin for sale

  3. kgb73z dit :

    is ivermectine for sale on dubai ivermectin for humans amazon stromectol for lice

  4. vzmc70 dit :

    I had a wonderful shopping observation with stromectol. They answered all my questions patiently and directed me to the proper product. I also did a toll match, and their bounty was significantly cheaper than the other websites I visited. I wishes purchase here again. Whoa tons of helpful info.

  5. oyfdux dit :

    viagra without dr prescription https://mrviadoc.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.