LUALABA: Clôture de plus de deux semaines d’activisme sur les violences faites à la femme.

Trois temps forts ont marqué la cérémonie de clôture de 16 jours d’activisme contre les violences faites à la femme et la jeune fille.
«Connaître les procédures judiciaires sur les violences faites à la femme et la jeune fille»; «les lois judiciaires sur les violences faites à la femme et la jeune fille» et «les conséquences, sur le plan médical, des violences faites à la femme et la jeune fille»; ces thématiques ont fait l’objet des exposés lors de la clôture de 16 jours d’activisme sur les violences faites à la femme et jeune fille.

Excellence Nathalie LUNDA NGANDU, Commissaire Générale en charge du Genre

Devant une panoplie d’invités du secteur public que du privé, Nathalie LUNDA NGANDU, Commissaire Générale en charge du Genre, a dans son allocution circonstancielle, appelé les participants à lutter contre les violences faites aux femmes et au jeunes filles. Par ailleurs, la patronne du Genre a encouragé toutes les femmes et jeunes filles pour leur implication dans la sensibilisation réalisée au cours de cette période. Pour elle, il est temps de dénoncer toutes formes de violences faites à la femme que ce soit à la maison, au service et autres milieux de vie de celles-ci.

Excellence Madame le Vice-Gouverneur Fifi MASUKA SAINI

«Mon vœu le plus ardent, annonce le Vice-Gouverneur dans son discours de clôture, est que cette célébration ne reste lettre morte». Fifi MASUKA SAINI appelle les femmes, les jeunes filles et tous les autres partenaires de différentes structures du domaine public et du privé à vulgariser de manière continue et sans relâche la lutte des violences faites à cette catégorie des personnes.

Les participants ont jugé positif le bilan de ces 16 journées d’activisme lancées le 25 novembre et clôturées le 10 décembre dans la salle Le Chapiteau. Une participante espère seulement que la voix des femmes soit entendue! Stop donc aux violences faites à la femme et la jeune fille !

Une vue de la salle

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.