ZERO ENFANTS ET FEMMES VULNERABLES DANS LA CHAINE D’APPROVISIONNEMENT DU COBALT DE LA RDC, LE GOUVERNEMENT ET LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT INITIENT UN PROJET.

Il a été lancé ce mardi 27 aout 2019 à Kolwezi dans la province du Lualaba, le projet d’appui au bien-être des enfants et jeunes impliqués dans la chaine d’approvisionnement du cobalt (PABEA-COBALT). Un projet cofinancé par la Banque africaine de développement et le gouvernement congolais en vue d’épargner le cobalt de la RDC d’embargo dans sa commercialisation.

Si les initiatives antérieures s’étaient soldées par des échecs, PABEA-COBALT se fixe comme objectif l’amélioration durable des conditions de vie des ménages a travers une reconversion socio-économique des parents d’enfants dans un secteur à fort potentiel de diversification économique et d’augmentation du revenu des ménages.

Les bénéficiaires de ce projet dans les deux provinces ont déjà été identifiés, ils sont 21.100 14850 enfants de moins de 18 ans et 6250 dont l’âge varie entre 18 et 34 ans, parents d’enfants travaillant dans ces mines. PABEA-COBALT qui va faire cinq ans sera financé progressivement et dont le cout global avoisinerait 800 millions des dollars.

Le gouvernement et toutes les parties prenantes y compris les bénéficiaires directs ont convenu que le secteur agricole est celui qui détient ce plus grand potentiel conformément a l’axe un de la stratégie nationale de sortie des enfants de la chaine de production des minerais de cuivre et de cobalt dans les provinces du haut-Katanga et du Lualaba qui détiennent à elles seules plus de 65 pourcent de réserve mondiale du cobalt.

Pour richard MUYEJ gouverneur du Lualaba, son gouvernement est prêt à accompagner cette initiative pour que le cuivre et le cobalt de sa province ne subisse pas injustement le sort des minerais de l’est de la république qui financent les guerres. Le Lualaba a en terme de contribution à ce projet disponibilisé 508hectares des terres a MBONZO ou le projet pourra encadrer les bénéficiaires.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.