L’ADDICTION aux jeux vidéos

Partant du constat qu’au Lualaba la pratique des jeux vidéo a un statut incertain en matière de valeur culturelle et d’acceptabilité sociale, il est pourtant l’une des pratiques les plus aimés par les jeunes de cette génération.De la même façon que leurs prédécesseurs, le jeu de dames, jeu d’échecs, jeu de cartes… créent une addiction, le jeu vidéo se transforme petit à petit en une drogue autorisée que tout le monde consomme sans modération sur différentes plateformes : l’ordinateur, les consoles de jeux, mais aussi les tablette et les téléphones portables.

Il est vrai qu’avec la mondialisation, les parents ne passent plus beaucoup de temps à s’occuper de leurs enfants à temps plein, il trouve une occupation de ces derniers… Le jeu vidéo semble être la meilleure solution.

De nos jours, les jeux vidéo font partie de l’univers des enfants, souvent dès leur plus jeune âge. Les enfants ont accès à ces jeux Il est alors important d’en encadrer l’usage, car certains jeux vidéo peuvent comporter des risques. Toutefois, ces jeux peuvent aussi contribuer à l’apprentissage et au développement des habiletés des enfants. C’est pourquoi il n’est pas nécessaire de les interdire. Alors faudrait-il penser à une réglementation de ce dernier pour une prévention ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.