LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE SUSPEND LE MINISTRE DES AFFAIRES FONCIERES ET DES MANDATAIRES PUBLICS

Le président de la république FELIX TSHISEKEDI a suspendu de toutes ses fonctions  le ministre des affaires foncières LUMEYA DHU MALEGHI pour « violation flagrante de la loi » Il est reproché au ministre d’avoir procédé à des lotissements à des endroits interdits et l’expropriations des tiers.

Lumeya Dhu Maleghi

Cette nouvelle a été annoncée dans une série d’ordonnances du président de la république lues sur les antennes de la RTNC par son directeur de cabinet VITAL KAMERHE.
Le directeur de cabinet du chef de l’Etat a expliqué sur le plateau de la chaine nationale que le président avait à plusieurs reprises discuté du cas de ce ministre et avait demandé au premier ministre d’instruire le ministre concerné de retirer les arrêtés pris en violation des droits de propriétés et de la loi. La même demande avait été adressée à monsieur LUMEYA mais ce dernier n’avait  pas obtempéré.
Ainsi le président de la république a instruit le premier ministre de directement procéder à la suspension immédiate du ministre Lumeya de toutes ses fonctions et de requérir au procureur général près la cour de cassation l’ouverture d’un dossier pour ledit ministre. Il faut signaler que c’est une décision qui n’est pas prise à la va vite car ayant été analysée pendant plus d’un mois.

Vital Kamerhe  Directeur de cabinet du chef de l’Etat

Pour Kamerhe cette suspension prend effet dans l’immédiat et que la série va continuer.
« Nous ne voulons pas faire dans l’arbitraire, le doit à la défense et la présomption d’innocence sont garanties à tous citoyens congolais, mais ça devient le travail de la cour de cassation » disait-il

Vous aimerez aussi...

1 réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.