Lualaba : Une poignée des maisons bénéficie de leur indemnisation pour cause d’activité minière.

En présence d’une délégation de la Compagnie minière de Musonoie (Commus, S.A), la Commission provinciale de délocalisation du Lualaba, CPDL a procédé ce samedi 14 novembre 2020 à la cérémonie officielle de payement de frais d’indemnisation vingt-trois ménages de la cité Gécamines Kolwezi dans la province du Lualaba fortement impactés par l’activité minière de cette entreprise chinoise qui exploite à proximité des quartiers résidentiels.Sans tambour battant ni trompette, la cérémonie a consisté en la signature d’acte de délocalisation alors que le payement proprement dit de l’indemnisation va s’effectuer après virement du montant dans une banque de la place.

Dans la salle de réunions du Ministère provincial de l’Intérieur où s’est tenue la cérémonie, une bénéficiaire a décliné le montant lui proposé comme indemnisation par l’entreprise. « Au vu de la valeur de ma maison, je ne peux accepter le montant me proposé », a-t-elle indiqué à lualabamaprovince.com « J’exige que le coût réel de ma maison soit recommencé car avec la somme me proposée sur le document ne va pas me permettre de me réinstaller dans de meilleures conditions », a-t-elle conclu sans dévoiler le montant lui proposer.Elle n’est pas la première à avoir refusé la somme lui proposée car d’autres bénéficiaires sont en pourparlers avec l’entreprise sur le véritable coût de leurs logis.Interrogé par lualabamaprovince.com sur les réclamations de ces derniers, Alexandre NGOIE KAWAYA Commissaire Général en charge de l’Urbanisme, Habitat et Aménagement du territoire et Président la CPDL a rappelé qu’en cas de désaccord entre la personne à délocaliser et l’entreprise, la première propose une expertise de son choix qui présente un autre devis de la maison. Le Ministre a insisté sur le fait que le mode d’indemnisation est choisi par le délocalisé. Et de tous les 23 concernés, tous ont opté pour le payement en espèce en lieu et place d’une relocalisation par l’entreprise.Un autre groupe de soixante ménages va bénéficier leur indemnisation dès la semaine prochaine a conclu Alexandre KAWAYA au téléphone de lualabamaprovince.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.