Meeting de la coalition Lamuka: aucune repression policiere

Des milliers des partisans de la plate-forme Katika attendaient Martin FAYULU depuis avant-midi sur le lieu de meeting qui était annoncé à 11 heures.
C’était un meeting test pour lui qui a ete candidat malheureux à l’élection présidentielle du 30 décembre dernier.
Martin Fayulu a débuté son meeting à la Place Sainte Thérèse par une minute de silence en mémoire d’Etimmmenne Tshisekedi décédé il y a deux ans à Bruxelles.
Venus en masse pour l’écouter, Martin Fayulu, a, appelé ses nombreux militants à faire une résistance pacifique et de s’abstenir à tout acte de violence pour obtenir la vérité des urnes. Il promet d’ailleurs de faire une tourné dans les différentes provinces pour expliquer cette démarche à ceux qui l’on voté.
« N’obeissez pas à l’ordre de celui que vous n’avez pas choisi ».
Pour Martin Fayulu, le Président de la République, Félix Tshisekedi,  » a trahi l’opposition » en faisant une coalition avec le camp du président sortant, Joseph Kabila.
Le soldat du peuple, invite cependant la Communauté internationale à  » respecter la volonté du peuple ». Laquelle volonté s’était exprimé le 30 décembre dernier, lui donne vainqueur de la présidentielle.
« Le respect de notre souveraineté, c’est respecter la volonté du peuple. Je demande à la communauté internationale de ne pas reconnaitre ce gouvernement nommé par Mr Kabila »
Le candidat Lamuka, a, aussi invité les congolais et congolaises à mettre fin au tribalisme. Par Eliel

Vous aimerez aussi...

17 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *