Lualaba : Bientôt, le Parlement provincial doté de ses propres infrastructures.

A défaut d’avoir créé des infrastructures dans les nouvelles provinces issues du démembrement, l’hémicycle provincial du Lualaba va s’abriter dans la salle des spectacles du Cercle sports Manika appartenant à la Gécamines, pour la tenue de plénière et dans le bâtiment Bazano pour les bureaux de l’Assemblée.

Depuis Janvier 2018, des travaux de construction des 2 bâtiments propres à l’Assemblée Provinciale ont été lancés sur fond propre par le gouvernement provincial. Exécutés par New Congo Construction, une entreprise chinoise, le bâtiment administratif à 2 niveaux est en phase de finition. Il comprend cinquante-deux bureaux y compris une salle VIP de réunion et une ordinaire, une large terrasse ainsi que un cafétéria destiné à l’honorable Président et un autre pour les députés. Le bâtiment va comporter également un ascenseur réservé exclusivement au speaker de la représentation provinciale et d’une salle de surveillance de caméra sans oublier les installations sanitaires.

Le Chargé de bâtiment au ministère provincial en charge des Infrastructures et Travaux Publics rassure que tout est mis en marche pour offrir de meilleures conditions de travail aux députés provinciaux. Les travaux de finition sont exécutés par une poignée des travailleurs. Au deuxième bâtiment réservé à l’hémicycle et aux services techniques de l’Assemblée, TSHIPI Ildephonse renseigne qu’en dehors de la salle de plénière d’une capacité de 500 places assises, certains bureaux sont pour les réunions en commissions.

Le Superviseur des travaux est confiant du bon déroulement de ces derniers malgré le retard connu. D’ici décembre 2020, les députés provinciaux vont occuper leurs nouveaux bâtiments.

Dans cet espace, les travaux d’aménagement du parking et autres devront être achevés. Le montant déboursé à ce chantier n’a pas été révélé. Néanmoins, la fourniture des meubles de bureaux se faira dans un avenir proche par un autre partenaire de la province.

Vous aimerez aussi...

18 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *