Lualaba : le communicateur de l’ACJD estime qu’il faut laisser le mouton pisser et laisser le temps à la gestion de Fifi MASUKA.

Jorbile MALUTSHI communicateur et président inter provincial du parti de l’Alliance Congolaise Pour la Justice et le Développement ACJD en sigle.

C’est au cours de l’émission MUTSHAKA présenté par Félix ISESA journaliste de la chaîne YA LISANO émettant de Kolwezi, que Jorbile MALUTSHI communicateur et président inter provincial du parti de l’Alliance Congolaise Pour la Justice et le Développement ACJD en sigle ; a aborder les sujets à la une en province notamment sur la survie du parti après la mort du feu Honorable Michel ILUNGA KOUVAS et sur le projet d’édit rectificatif du budget 2021 chiffré à près de 1096 milliards CDF.
Concernant la léthargie observée dans le fonctionnement du parti, ce dernier signifie que pour le moment le parti attend le congrès qui demande des gros moyens et le secrétaire général Maître KATAS qui assure l’intérim au niveau national a notifié à toutes les provinces d’être respectueux de loi, avec 3 députés en province faisant de l’ACJD la troisième force politique n’attend que des jours meilleurs.
Revenant sur le budget rectificatif le communicateur du parti cher au feu KOUVAS estime que ce budget a sa place d’être du fait que la gestion de Fifi MASUKA est transparente à ce jour plusieurs chantiers sont en cours et d’autres sont déjà terminés.
Pour clore MALUTSHI estime qu’il faut laisser pisser le mouton et laisser le temps au temps.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.