Journée mondiale de la presse, Guy MABAKA appelle les journalistes à plus des responsabilités

Guy-Marie Mabaka, Journaliste (Ph. LMP/COK)

Dans une interview accordée à la rédaction de lualabamaprovince.com ce 03 mai 2021 à l’occasion de la commémoration de la journée mondiale de la liberté de la presse, Guy MABAKA, journaliste de formation, a appelé ses confrères du Lualaba à plus de responsabilités.

« Il est incompréhensible et inadmissible que les journalistes qui sont censés être d’éducateurs plongent dans des injures » affirme-t-il.
Depuis un temps disait-il, le journaliste du Lualaba en général et celui de Kolwezi en particulier a oublié son rôle d’informer et de former. Il a plutôt choisi de plonger dans des conflits politiques en se liant en maillons forts de ces conflits.


« Je ne peux pas comprendre qu’en consultant l’internet, ces sont des confrères journalistes qui insultent»
Pour lui, l’Union Nationale de la presse du Congo (Unpc) section Kolwezi a failli à sa mission car n’ayant pas infliger des mesures disciplinaires à ceux qui dérapent.
« Aujourd’hui, si beaucoup de ceux qui exercent la profession ne sont pas membre de l’UNPC car n’ayant pas des cartes, c’est parce que la Corporation qui devrait suivre le recrutement dans tous les organes ne le fait pas. Et les confrères et consœurs qui intègrent la profession ne se font même pas de souci pour apprendre ne fusse que la déontologie et l’éthique » a martelé Guy-Marie MABAKA.

Vus les délits de presse légion ainsi que les infractions individuelles que commettent les journalistes, il invite la justice à s’en saisir pour tant soit peu assainir le métier.
A l’Union Nationale de la Presse, ce journaliste chevronné recommande la rigueur dans l’autorégulation des professionnels pour une presse plus responsable et respectueuse.

(Chris Octave KATOBIO)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.