Lualaba : Invalidé, un député doit laissé place au deuxième suppléant

Une vue des députés provinciaux du Lualaba (Ph. Archive LMP/SDL)

Le député Patrick Tshizainga Muyengu, ne va plus siéger à l’Assemblée provinciale du Lualaba. Il a perdu son mandat parlementaire ce 3 mai 2021 à l’issue de l’adoption par la Plénière du rapport de la Commission Politique Administrative et Judiciaire (PAJ) qui a statué sur ses absences à répétition.

Le rapport de la Commission PAJ était sans appel. Les membres ont constaté les absences prolongées et non justifiées aux différents travaux parlementaires dont les plénières.

Selon le rapport présenté aux élus provinciaux par le PAJ, Fils et premier suppléant du Ministre provincial des Mines, Jean-Marie Tshizainga Sanama, l’honorable Patrick Tshizainga n’a pris part qu’à deux séances plénières depuis la validation de son mandat auquel il s’était d’ailleurs présenté après la cérémonie y afférente.

Haut cadre dans une entreprise minière de la place, il passe le gros de son temps dans une entreprise minière de la place où il serait mieux rémunéré. Malgré ses absences à répétition, le député a continué de percevoir ses émoluments, chose décriée par plusieurs observateurs qui ont crié à une supercherie. Il était plus que temps que la plénière prenne ses responsabilités afin d’invalider cet élu de nom seulement. « Un très mauvais exemple à ne pas suivre par la jeunesse de la province», s’est exclamé un sexagénaire.

La motion de déchéance initiée par le député Gaston Mushid a été soutenue à l’unanimité par la plénière.
Le Président de l’organe délibérant, l’honorable Kamwenyi Thumbu Mataila Louïs, a instruit l’administration de l’assemblée provinciale d’entrer en contact avec le deuxième suppléant.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.