Lualaba : Un membre du bureau de l’Assemblée provinciale visé par une pétition

Honorable Donat TSHIMBOJ KALENG BIN MALAS, Rapporteur de l’Assemblée provinciale du Lualaba (Ph. Archives LMP/SDL)

Le Rapporteur de l’organe délibérant du Lualaba est visé par une pétition pour sa déchéance. Plusieurs griefs sont retenus contre l’honorable Donat TSHIMBOJ KALENG BIN MALAS, élu de Sandoa.

Outre la tentative de dédoublement de l’Union Sacrée de la Nation (USN) à l’Assemblée provinciale du Lualaba et des conditionnalités présumées pour y adhérer, l’honorable Rapporteur Donat TSHIMBOJ est reproché de ternissement de l’image de marque de l’organe délibérant ; de l’extension d’une partie des salaires et autres avantages du personnel de son cabinet politique pour ne citer que cela.

Pour l’honorable Jean-Marie KASEYA, auteur de la pétition ainsi que trois de signataires, Donat TSHIMBOJ, sorti de la province sans en informer le Chef de l’Institution, a présenté à Kinshasa une autre composante de l’USN au sein de l’Assemblée.
« Par ses paroles tenues à temps et à contre temps dans sa chaîne de radio et d’autres médias, il s’est transformé en porte-parole de l’Exécutif provincial ce qui est contraire à son devoir de réserve en tant que membre du bureau», a indiqué l’honorable KASEYA.

« Systématiquement, Donat TSHIMBOJ avait pris l’habitude de ponctionner une partie des salaires et tout autre avantages octroyés au personnel de son cabinet. Son ancien chef de cabinet avait été remercié parce qu’il avait dénoncé cette pratique mafieuse», a ajouté l’auteur de la pétition.

Face à tous ces griefs, l’honorable Donat est attendu ce mardi 04 mai 2021 pour présenter les moyens de sa défense.
Pour rappel, le Rapporteur avait échappé à une première déchéance à la session ordinaire de septembre 2020 alors qu’il avait traité ses pairs des “députés ignares”.
Serait-il le cas dans les 24 prochaines heures ?
Seul l’avenir le sait !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.