« 24 avril 1990-24 avril 2021, la démocratie de la RDC, est une démocratie de nom et non de fait», Crispin Salumu Interfédéral UNC/Lualaba

Crispin Salumu, Secrétaire Interfédéral de l’UNC/ Lualaba (Ph. LMP/SDL)

Dans une interview exclusive accordée à lualabamaprovince.com ce 24 avril 2021, l’Interfédéral de l’UNC a déploré le statisme de la démocratie. Pour Crispin Salumu, la RDC fait du sur place.

« Le 24 avril 1990, une brèche s’était ouverte vers la démocratisation de notre pays mais malheureusement, nous connaissons des déboires et des problèmes au point que je me demande si la RDC est sur la voie de la démocratisation», s’interroge-t-il.

Et de poursuivre :

« Il est regrettable que plus de 30 ans après, nous sommes encore en train de tituber sur la voie de la démocratisation. Les droits humains ne sont pas respectés et l’intolérance a élu domicile dans nos communautés, ce qui expliquent certaines guerres fratricides, pour ne citer que cela», s’indigne le responsable provincial du parti cher à Vital Kamerhe.

Cet acteur politique est d’avis que la RDC n’est pas encore arrivée à la véritable démocratie.
« Les élections générales sont tenues selon le vouloir des dirigeants du pays alors que nous devrions suivre un cycle électoral tel que défini par les textes légaux», a-t-il indiqué.

« De nos jours, nous sommes encore à la case de départ 30 ans après. Nous devons prendre conscience comme peuple et nous mettre sur la piste de la démocratie. Pour cela, il est impérieux que nous fassions des valeurs démocratiques nos valeurs cardinales ce qui permettra une démocratie de fait», a-t-il conclu.

Il sied de rappeler que le 24 avril 1990, le Président du Zaïre (qui deviendra 7 ans plus tard la République Démocratique du Congo), Joseph-Désiré Mobutu Sese Seko avait décrété la fin du monopartisme. C’était le début d’un long processus de démocratisation.
3 décennies plus tard, l’on parle toujours d’une démocratie naissante au pays.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.