Lubudi : Des agents commis aux barrières érigées sur la RN1 pour décourager la récolte précosse se transforment en agents percepteurs

Vue d’une avenue dans le territoire de Lubudi (Ph. LMP/COK)

Alors que la saison agricole touche à sa fin, plusieurs barrières sont visibles sur la route nationale numéro 1 allant de NGUBA à Lubudi dans le territoire de Lubudi pour contraindre les agriculteurs à ne pas évacuer les maïs, fruits de leurs récoltes.

Ces agents sont visibles aux villages Kuvumbi ; Shinongo, Nguba et Lumbwe.
Selon plusieurs témoignages recueillis sur place, ces agents de plusieurs services dont la police nationale congolaise exigeraient 5000 voir 10 000 FC aux transporteurs de maïs à chaque barrière alors qu’aucune note n’est délivrée.

Certaines personnes qui recourent aux fruits de leurs champs pour nourrir leurs familles, se voient être contraintes de payer pour faire passer le maïs, chose qu’elles déplorent.

Pour certains, ces agents commis à ces barrières pour contraindre la récolte précoce s’évertuent en agents percepteurs et ranconnent les paisibles citoyens.

(Christophe Octave KATOBIO)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.