Lualaba : Les communautés indemnisées invitées au respect des clauses

Vue d’une maison délocalisée (Ph. Archives/LMP)

Au cours d’une sensibilisation ce mardi 06 avril dans la salle de plénière de l’assemblée provinciale, le ministre provincial en charge de l’Urbanisme, Habitat, Affaires foncières et Aménagement du territoire a invité les propriétaires de 23 maisons déjà indemnisés par la Compagnie Minière de Musonoie (Commus) depuis décembre 2020 au respect des clauses.

Délocalisées en janvier en procédure d’urgence, 67 autres maisons ont été également rappelées au respect de délai de 3 mois. Ce rappel fait suite aux plaintes de l’entreprise Commus qui après avoir procéder à la délocalisation a constaté que les habitants traînent le pas pour évacuer aux abords de la carrière.

14 autres ménages doivent libérer les maisons d’ici le 16 juin prochain en vue de permettre à l’entreprise de poursuivre son exploitation en toute quiétude.

En cas d’empêchement lié à quelques difficultés, Alexandre NGOIE KAWAYA a rappelé qu’étant humain, un délai supplémentaire peut être accordé au demandeur après étude de cas.

Il sied de noter qu’au cours de cette année 2021, ce sont plus de 300 maisons qui seront délocalisées par Commus et le ministère de l’Urbanisme espère faire un suivi afin de demander à la société de construire des maisons pour les communautés délocalisées.

Alexandre KAWAYA, Comm.Gén. Urbanisme

La commune de Dilala a été mise à contribution afin que cette sensibilisation se poursuive dans les différents quartiers impactés par l’exploitation minière. Une grande partie de la Gécamines Kolwezi sera ainsi rayée de la carte de la commune Dilala.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.