LUALABA : LA DISPENSATION DE COURS A DISTANCE EST-ELLE POSSIBLE ? FRANZ BANZA PENSE QUE PLUSIEURS FACTEURS NE LA FAVORISANT PAS, IL FAUT ENCORE D’EFFORTS POUR Y ARRIVER.

BANZA MUSENGAIE FRANZ, Cordonateur du CS BAMUS

Le monde étant frappée par la pandémie a Coronavirus dit COVID-19 et les réunions étant des facteurs favorisant de sa propagation, nous tendons aujourd’hui vers le télétravail; des réunions a distance ainsi que l’apprentissage à distance. Pour y arriver, plusieurs facteurs qui se résument en l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication entrent en jeux. D’où le besoin en moyen financier s’impose ce qui veut dire que les pauvres pourrons y accéder si pas très difficilement mais quasiment pas.
La République Démocratique du Congo n’étant pas exclus, les autorités scolaires pensent aujourd’hui comment instaurer la dispensation des cours à distance et ce en vue de briser la chaine de contamination. Déjà stratégies se peaufinent dont l’école à la Radio et à la Télévisons que le ministère de tutelle à instaurer à travers l’initiative EDUCTV.
A Kolwezi ou partout en République Démocratique du Congo, beaucoup sont unanimes du fait du train de vie de la population qui ne permettra à chaque parent de se procurer des matériels NTIC pour que leurs enfants apprennent à distance.
Pour BANZA MUSENGAIE Franz, coordonnateur du complexe scolaire BAMUS de Kolwezi, le premier frein à cette initiative est l’accès à l’énergie électrique. Si déjà la couverture est en deca de 40 pourcent et que les délestages sont récurrents, comment faire avec les appareils qui nécessite de l’énergie ? s’interroge-t-il!
Le deuxième handicap pour lui est la concentration d’élèves. Il affirme que déjà dans des salles de classes certains élèves ne suivent même pas car ils pensent ailleurs et que dire s’il se retrouve seul devant son ordinateur ou téléphone ? Que dire des bruits dans des parcelles habitées par plusieurs familles ? Tant des facteurs qui ne favorisent pas la dispensation des cours à distance.
A lui de conclure que certaines familles peuvent réussir et les autres non. Le cours à distance reste cependant une bonne initiative et qui nécessite plusieurs études.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.