Lualaba : Le mea culpa d’un fils égaré

L’honorable Dédé Lenge a présenté ses excuses à Fifi Masuka Saïni, Gouverneur intérimaire et Présidente nationale de l’ASSONDEF mais également à la population du Lualaba. Des excuses contenues dans une vidéo sur les réseaux sociaux.

« Je viens pour l’instant, présenter mes excuses d’abord à l’Assondef, Association des Ndembu et frères qui est chapeautée par Madame Fifi Masuka, Présidente Nationale.»

« Je demande pardon à toute la population du Lualaba. Je ne suis pas député d’une seule tribu, mais plutôt de toute la communauté du Lualaba.»

« J’étais sous le coup d’un choc, j’étais émotionné après avoir perdu un grand leader , en la personne de feu honorable Michel Kouvas, c’est ainsi que j’ai réalisé cette déclaration, qui, d’ailleurs n’était pas dans l’intention de nuire.»
« Mais ça vexé beaucoup de gens de différentes communautés. C’est ainsi que je présente mes excuses (…).»

Poursuivi pour incitation à la haine tribale, le député provincial Dede Lenge a été condamné par la Cour d’Appel du Lualaba, dans un procès en procédure de flagrance, à une année de prison.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.