Lualaba : « Les femmes ne doivent pas se réunir pour rançonner mais pour valoriser », Honorable Weber Muchaila

Des élèves filles d’une école de Bunkeya

Ayant représenté le président de l’Assemblée provinciale à la cérémonie marquant le lancement des activités de la femme, le Rapporteur Adjoint, l’honorable Weber Muchaila a invité la population du Lualaba a valoriser la femme et la jeune fille parce que depuis longtemps marginalisées.

Dans une interview accordée à la presse locale à l’issue de la Journée Internationale des droits de la femme célébrée à Bunkeya dans la chefferie des Bayeke, territoire de Lubudi, l’élu de Sandoa a reconnu la vulnérabilité de la femme tout en reconnaissant ses atouts.

Hon. Weber Muchaila, Rapporteur Adjoint représentant du Président de l’Assemblée provinciale

« Tout comme l’homme, il y a des potentialités et des qualités dans la femme, a indiqué le député provincial avant d’ajouter que naturellement, la femme est soumise à l’homme et doit être aux côtés de celui-ci comme voulu par la loi divine.»

« Étant dans un monde évolutif, la femme possède également tous les atouts sur le plan professionnel et les autres domaines de la vie à l’instar de son partenaire homme.»

« Pour toutes ces raisons, soutient le Rapporteur Adjoint, nous avons l’obligation de soutenir la femme car sans nous, elle ne peuvent rien et sans elles, il n’y a plus d’équilibre.»

« J’invite la femme de se prendre en charge, de prouver ses capacités, d’être réellement compétitive.»

« Occuper des postes des décisions se prépare dès maintenant. Les femmes qui aspirent siéger à l’hémicycle provincial doivent déjà affûter les armes et ne pas attendre les élections pour le faire. C’est maintenant que la femme doit aller devant la population et attirer la confiance de celle-ci pour espérer être élue.»

Le Rapporteur Adjoint accompagné du Commissaire générale du Genre et de l’Administrateur du territoire de Lubudi lors de la visite de l’Université M’siri 1er

« Avec 3 femmes sur la vingtaine des membres de notre hémicycle, deux sont dans le gouvernement provincial. Heureusement pour nous, la seule députée femme restée a été rejointe par une suppléante en remplacement d’un collègue pris dans l’Exécutif provincial. Malheureusement, la représentativité actuelle de la femme à l’assemblée provinciale n’est pas signifiante», a rappelé cet élu engagé dans la promotion de la femme.

En effet, l’honorable Weber Muchaila a fait inscrire 4 jeunes de son territoire à une formation d’opérateur d’engins lourds à l’INPP ( Institut national de préparation professionnel) parmi lesquelles deux jeunes filles.

Hon. Weber Muchaila, lors de l’interview

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.