Lualaba : Les derniers adieux rendus à l’honorable Kouvas

Le samedi 27 février, l’esplanade de l’Assemblée provinciale était noire de monde venu rendre hommage à l’honorable Ilunga Michel Kouvas avant son enterrement.

Plusieurs personnalités ont pris part à ces obsèques en présence du Vice-Gouverneur et Gouverneur a.i qui a pris place aux côtés du Président de l’Assemblée provinciale.

« L’honorable Kouvas a été un parlementaire avéré, plein d’expérience. Une telle personnalité dans une assemblée est un gain. La population du lualaba a travers la ville de Kolwezi nous a suivi dans nos débat. Et cette place est restée vide», a indiqué l’honorable Louis Kamwenyi au cours de son oraison.
« Kouvas n’est plus. Que devons nous faire ?», s’est-il interrogé. Nous allons prier pour que Dieu laisse la paix au sein de l’Assemblée provinciale du Lualaba. Que la population du Lualaba garde une pensée pieuse. Aux députés, a poursuivi le speaker de l’hémicycle, restons dans l’unité.
Alors qu’à la famille biologique, il a constamment demandé d’être fort car le pilier sen est allé, a conclu l’honorable Président.

L’honorable Paulin Katshongo, qui a représenté l’honorable Président de l’Assemblée Nationale, a au nom de ses paires, reconnu les qualités de l’illustre disparu.
« Il est difficile de faire des oraisons funèbres dans des pareilles circonstances. Kouvas était quelqu’un qui vous dit les choses en face. Que sa mort
ne soit pas une occasion de discorde entre le peuple lualabais mais une occasion de vivre dans l’amour».

D’autres oraisons se sont succédées parmi lesquelles celle de son famille politique, sa famille biologique lue par son fils aîné et d’autres structures.

Après le dépôt de gerbes des fleurs, le cortège a pris la direction de la nécropole entre ciel et terre Cité des Anges ou reposera désormais ce vaillant défenseur des opprimés. Sur le trajet du cortège funèbre, on pouvait apercevoir plusieurs personnes anonymes en pleurs.

Notons en passant que le Haut-Katanga a été représenté à ces obsèques par le ministre provincial de la Jeunesse, Education, Recherches scientifiques et Nouvelle citoyenneté, Coalice Mwamba Kongolo.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.