Lualaba : « Zéro enfant dans les mines d’ici 2025», un idéal à atteindre

Concerné au plus haut point par les questions liées à la lutte contre le travail des enfants dans les mines, le Lualaba s’est inscrit dans la perspective zéro enfant dans les mines et carrières d’ici 2025.

Jean Serge Lumu, directeur de cabinet au Commissariat général du gouvernement en charge des Affaires Humanitaires, Sociales, Genre, Enfant et Famille revient sur les recommandations, fruits de différents ateliers organisés entre octobre 2020 et janvier 2021. 

Parmi celles-ci figurent :

« La création des zones d’exploitation artisanale (ZEA) viables et des sites d’exploitation artisanale réguliers pour empêcher aux enfants d’y accéder ».

Face à l’exode rural au motif de trouver mieux dans le centre où se pratique l’exploitation minière, Jean Serge Lumu rappelle “l’amélioration des conditions de vie dans les milieux ruraux pour freiner l’exode”.

À ces recommandations, s’ajoutent « La stratification des intervenants et du financement des organisations locales pour plus d’appropriations et de pérennisation de la lutte ».

Enfin, le Dircab insiste sur l’aspect de « toujours intégrer des activités en faveurs des groupes à risque notamment les enfants en rupture familiale ainsi que des thèmes transversaux à l’instar des violence sexuelle, équité du genre, parenté responsable, compétences de la vie courante pour ne citer que cela.

En définitive, la lutte contre le travail des enfants associés aux mines revêt un caractère complexe et dynamique d’où le défi de la création des ressources alternatives pour la stabilité économique des ménages et un meilleur encadrement des enfants.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. mechack nyembo dit :

    une bonne initiation mais pourquoi attendre 2025, d’ailleurs l’idée n’as pas commencé aujourd’hui. voilà la réussite de cet idéale sera application de la gratuité de l’enseignement donc soyons unit et accompagnons le président de la république dans cette idéologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.