RDC : DENISE NYAKERU ET LE DR RASHA KALEJ S’ENGAGENT A OFFRIR DES SOINS ANTICANCEREUX DE QUALITÉS, EQUITABLES ET ACCESSIBLES A TOUS.

Ambassadrice ” plus qu’une mère ” de la Merck Foundation, Denise NYAKERU en a profité pour lancer un message aux médias partenaires et à l’ensemble de la population congolaise à l’occasion de la journée mondiale du cancer qui a lieu le 4 février de chaque année, afin de garantir une meilleure prise en charge des gens vivants avec le cancer.

« Chers Partenaires médias, je voudrais partager avec vous tous, notre stratégie et notre parcours pour remodeler et transformer le paysage de la prise en charge du cancer en République démocratique du Congo et dans le reste de l’Afrique. Je suis très fière de cette stratégie unique, car nous sommes la seule fondation qui se concentre fortement sur la formation à long terme et spécialisée en oncologie dans différentes spécialités pour augmenter le nombre limité d’oncologues formés en Afrique…»

Renchérissant le projet du sénateur Dr Rasha KELEJ, Pdg de la Merck Foundatin, membre du sénat Egyptien et femme africaine de l’année 2020, la première dame de la RDC via le ministère nationale de la santé, offre une bourse de formation en Oncologie pour renforcer les capacités de soins contre le cancer dans le but d’augmenter le nombre limité d’oncologues au pays.

Pour rappel ce programme a permis a 80 médecins de 24 pays du Botswana, du Burundi, du Cameroun, de la République centrafricaine, du Tchad, de la RDC, de l’Éthiopie, du Gabon, de la Gambie, du Ghana, de la Guinée Conakry, du Kenya, du Libéria, du Malawi, de l’île Maurice, de la Namibie, du Niger Afrique, Tanzanie, Ouganda et Zambie à devenir les premiers oncologues de leur pays.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.