Rdc : le Fcc progressiste sans Shadary et Mwilanya

Qui l’aurait cru ? Le Front Commun pour le Congo (Fcc), plateforme politique dont Joseph Kabila, ancien président de la République Démocratique du Congo est l’autorité morale, a finalement été dédoublée depuis le 15 décembre. L’auteur est le parti politique Alliance des Nationalistes pour la Démocratie et l’Emergence du Congo (ANADEC) de Aggé Aje Matembo Toto.

Dans une déclaration politique intitulée : “L’instauration d’un nouvel ordre politique au sein de la plateforme Front Commun pour le Congo”, consulté par lualabamaprovince.com, l’Anadec annonce plusieurs décisions notamment la mise à l’écart de la coordination du FCC. Néhémie Mwilanya, Aubin Minaku, Evariste Boshab, Emmanuel Ramazani Shadary ainsi qu’Adolphe Lumanu étant à la base “de la démobilisation interne au sein du FCC”.
Le parti du ministre de l’aménagement du territoire annonce également la création et le lancement du FCC-Progressiste tout en restant fidèle et loyal à l’autorité morale, Joseph Kabila.

Rappelons que plusieurs voies se sont levées au sein du FCC pour dénoncer la gérance de la coordination par Néhémie Mwilanya et ont demandé la restructuration de cette plateforme.

Ci-dessous la déclaration de l’Anadec :

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.