Lualaba : Le Questeur de l’assemblée provinciale victime de son appartenance politique ?

11 des 24 députés provinciaux de l’Assemblée provinciale du Lualaba ont déposé, ce mercredi 16 décembre 2020, une pétition contre le Questeur Philippe KAUMBA pour incompétence et mauvaise gestion des finances de cet organe délibérant. 

Les élus lui reprochent également de l’accumulation de plusieurs mois d’arriérés pour les groupes parlementaires, le détournement des frais de transport pour les assistants et chauffeurs des députés, la privation des titres de voyage aux députés pour leurs vacances parlementaires.‹‹ Nous sollicitons la déchéance de ce dernier à ce poste pour placer quelqu’un de compétent et sans tache ››, ont fait savoir cette frange des élus signataires dans le document.« Pourquoi cette pétition ne tombe que maintenant », se demandent plusieurs analystes.Pour Clément Mufundji, il s’agit d’un règlement de compte, du fait que le Questeur de l’Assemblée provinciale est de FIDEC, parti politique de la plate-forme ADRP qui a quitté le Fcc pour l’Union sacrée pour la Nation.

«Tout ceci, l’on veut simplement dépouiller Fifi Masuka, Vice-Gouverneur, de toutes ses forces à cause de la position de son regroupement politique qui venait d’adhérer à l’Union Sacrée pour la Nation ››, a fait savoir Clément Mufundji. Avis non partagé par l’un des signataires. « La pétition engage l’Assemblée comme institution et donc n’a rien à avoir avec l’appartenance politique du Questeur », a indiqué l’honorable Mwatshisenge.Tous les efforts fournis par lualabamaprovince.com pour avoir la réaction de l’incriminer se sont avérés vains. Le combat ne fait que commencer. Qui en sortira vainqueur, nul ne le sait !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.