Lualaba : AFMLU défend les valeurs de la femme journaliste

L’Association des femmes des médias du lualaba (Afmlu) a réuni ses membres dans une conférence articulée sous le thème : « Le journalisme est-ce un travail décent pour la femme ?»

Venue principalement pour donner sa contribution dans cette conférence, la présidente de L’Union nationale de la presse au Congo (Unpc) section du Grand Katanga Marianne MUJING YAV a abordé ce thème qui regorge la problématique de l’image de la femme des médias auprès du commun des mortels sous deux volets à savoir :- la loi n°96/002 du 22 juin 1996 fixant l’exercice de la liberté de la presse dont les quatre premiers articles déterminent qui est professionnel de média sans faire distinction de sexe.

Marianne MUJING YAV et Docteur Yvette YOWA

Le code de déontologie et d’éthique des journalistes et le deuxième volet de son exposé a tourné autour de la question de la ligne de conduite à laquelle la femme journaliste est tenue et doit respecter pour se faire encore valoriser car elle est une force et une vraie ambassadrice.Pour améliorer l’image de la femme de média, l’aspect sanitaire doit également être mis en jeux. A cette conférence, Docteur Yvette YOWA a exposé sur le cancer du sein dans toutes ses formes.

Pour honorer la femme journaliste et encourager les organisateurs de cette conférence, la Commissaire générale du gouvernement en charge du Genre, Famille et Enfant, par le biais de son directeur de cabinet Jean-Serge LUMU, a salué cette action qui entre dans le cadre de l’activisme sur l’élimination de toutes formes des violences basées sur le genre.Notons que cette conférence a réuni toutes les femmes des médias de Kolwezi au grand satisfecit des organisatrices.

Jean-Serge LUMU

(Junonla KABULO)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.