Kolwezi : « La province se dote des cadres qualifiés et compétents pour la passation des marchés publics » (Jacques C. MUTEB, Expert en marchés publics)

Le séminaire gouvernemental d’accompagnement des entités territoriales décentralisées (ETD) sur les nouvelles procédures de la passation des marchés publics qui s’est tenu du 27 octobre au 27 novembre 2020 à Colibri Hôtel a été une occasion tant attendue dans la mise en œuvre d’un cadre légal dans la province du Lualaba.

Organisé par l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP), c’est avec faste que cet atelier s’est clôturé par la remise des brevets aux récipiendaires qui ont été à l’école du savoir  pendant 20 jours.

Après la cérémonie, Jacques CHINGAMBU MUTEB, l’un des bénéficiaires de cet atelier, a vivement remercié l’autorité provinciale pour l’organisation de ce renforcement de capacité.

Pour cet expert en marchés publics et chef de bureau en charge de Suivi et Exécution de la Cellule de gestion de projet des marchés publics pool ministère, Son Excellence le Gouverneur  a une vision pour sa province.

« Nous avons la chance d’avoir un gouverneur de province qui a une vision car ce dernier sait poser les jalons pour le développement de la province », a-t-il indiqué à lualabamaprovince.com

« Le gouverneur veut qu’à travers la formation dont nous avons été bénéficiaires que sa province soit dotée des cadres qualifiés et compétents pour l’efficacité et l’efficience  dans la gestion de la province », a-t-il poursuivi.

« Notre apport va beaucoup changer dans ce secteur », ajoute-t-il avant d’inviter les autorités contractantes, les responsables du marché, les ministres dans leurs portefeuilles respectives obligés dès ce jour à s’accommoder à la procédure en matière des marchés publics et des contrats de partenariat public-privé.

« Avec ce nouveau départ, rappelle Jacques MUTEB comme l’a si bien souligné le Directeur général de l’ARMP, dès 2021 plus question de passer outre la procédure en la matière. Tout le monde doit s’accommoder à la loi conformément au principe de droit qui stipule que ‘Nul n’est censé ignorer la loi’ et mes collègues et moi-même sommes là pour l’effectivité des lois N°10/010 du 27 avril 2010 et N°18/016 du 09 juillet 2018 », a-t-il conclu.

Pour rappel, ce séminaire de formation approfondie sur les nouvelles procédures nationales de passation des marchés publics et des contrats de partenariat public-privé est une première en Rd Congo et le Lualaba vient une fois de plus de montrer le chemin à d’autres provinces.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.