Lualaba : Freddy MBAVU primé meilleur mécène culturel par TSHOTA Awards  

Freddy MBAVU (accompagné d’un musicien) exhibe le brevet TSHOTA Awards (Photo LMP/SDL)

Participer à la soirée de la 2è édition de TSHOTA Awards et en repartir avec un prix du Meilleur mécène culturel pour son engagement au profit de la musique du Lualaba en particulier et du Grand Katanga en général est une reconnaissance qui ne pouvait que mieux tomber pour Freddy MBAVU.

Cet incontestable opérateur culturel a réussi à mettre d’accord tout le monde dans ce domaine qui souvent demeure pauvre à cause du manque de bonne volonté. Pour ceux qui ne le connaissent pas, son physique n’a rien d’exceptionnel. L’homme se distingue par sa simplicité, son calme et son esprit d’écoute.

Ce vendredi 16 octobre, c’est au cours d’une cérémonie solennelle organisée en soirée autour de la piscine à Kampi ya Boma par TSHOTA Awards que Freddy MBANVU a encore fait parler de lui. À l’unanimité, les convives ont applaudi et encouragé ce fils du terroir pour son soutien et la promotion des musiciens de l’espace Grand Katanga. Lors de cette nuit culturelle de la 2è édition de TSHOTA Awards, il s’est vu décerner un diplôme de mérite pour son combat.       

Freddy MBAVU reçoit le brevet TSHOTA Awards des mains de Paulin KALAU, Commissaire Général en charge de la Culture (Photo LMP/SDL)

DIESEL MP4, AGRESSIVO, FITCH-ONE et bien d’autres musiciens qui ont bénéficié des subventions ne tarissent point d’éloges à l’endroit de ce grand mécène au petit corps. Fonctionnaire public, c’est avec ses maigres moyens que Freddy MBANVU a choisi de s’impliquer dans des projets liés à la promotion des jeunes musiciens. Ce sont notamment, l’appui financier dans l’enregistrement d’albums ou singles au niveau de studio, tournage vidéo et organisation des concerts et autres activités liées à la musique. 

« La valeur d’un homme n’attend point le nombre d’années », dit un adage. En effet, pour Freddy MBAVU, sa joie réside dans le partage avec celui qui est dans le besoin. Et l’homme ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Il a confié à lualabamaprovince.com son intention de continuer à contribuer à la promotion de la culture en général et de la musique en particulier. 

Freddy MBAVU reçoit son trophée TSHOTA AWARDS des mains du Commissaire Général de Culture (Photo LMP/SDL)

« Si la province pouvait compter 5 personnes de la trempe de Freddy MBAVU, témoigne un convive, la musique et les musiciens de la province seraient connus en dehors du territoire national avec toutes les conséquences qui s’accompagnent avec ».  

« Le patrimoine culturel de la province dans le domaine de la musique a encore de très beaux jours grâce à l’apport de cet amoureux de la culture », ont estimé des observateurs indépendants.

Un bel exemple à suivre par toutes les personnes pétries de bonne foi et du souci de promouvoir la musique locale. Lualabamaprovince.com présente ses vives félicitations à l’heureux nominé

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.