RDC : FÉLIX KABANGE NUMBI TRADUIT EN JUSTICE POUR “INCITATION À LA HAINE TRIBALE ET XENOPHOBIE

“L’Association Africaine de Défense des Droits de l’Homme (ASADHO) a, par un le truchement de son président national Jean Claude Katende, porté plainte contre Félix Kabange Numbi, député national et membre du Front commun pour le Congo (FCC).

Dans cette plainte adressée au procureur près la Cour de cassation, l’ASADHO accuse principalement cet élu national d’avoir fait des déclarations à connotation tribale et xénophobe, lors de son passage à Lubumbashi, dans la province du Haut-Katanga.« Chacun a un chez soi, ici dans l’espace du Katanga, c’est chez Joseph Kabila Kabange, nous ne tolérerons plus que quelqu’un vienne, allez faire vos histoires ou vous voulez. quand vous venez respecter les gens que vous avez trouvés…c’est un message que nous donnons et nous disons que nous avons averti… », avait déclaré Félix Kabange Numbi à Lubumbashi.Tout en rappelant les évènements de 1991 ayant conduit à un génocide des peuples Kasaïens par ceux du Katanga, l’ASADHO considère, en effet, que ces déclarations sont de nature à exposer à la colère des Katangais les ressortissants d’autres provinces et militants d’autres politiques.Cette organisation de la société civile appelle la Cour de cassation à ouvrir une instruction à charge de Félix Kabange Numbi pour « incitation à la haine tribale et xénophobie ».En même temps, l’ASADHO invite cette juridiction à prendre des dispositions nécessaires pour éviter l’application par certains citoyens des menaces reprises dans les propos de ce député national.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.