Lualaba : La vulgarisation de la politique nationale de l’aménagement du territoire au cœur d’un atelier provincial.

Alexandre NGOIE KAWAYA, Commissaire Général en charge de l’Urbanisme, Habitat, Affaires foncières et Aménagement du territoire (Photo : LMP/SDL).

Aménager, c’est disposer avec ordre, modifier, transformer, réorganiser un espace pour assurer une fonction. L’on ne peut prétendre développer la province ou le pays si l’aménagement du territoire est mis de côté. Ce c’est qui justifie la tenue des assises de deux jours officiellement ouvertes ce jeudi 17 septembre au nom du Gouverneur de province par Alexandre NGOIE KAWAYA, Commissaire Général en charge de l’Urbanisme, Habitat, Affaires foncières et Aménagement du territoire.

« Pour ses besoins économiques, la République Démocratique du Congo a plusieurs secteurs qui s’activent sur la superficie de 2 345 millions de Km² avec des lois ou codes spécifiques. Ce sont notamment le code minier, le code forestier, le code agricole, le code foncier etc… », a soutenu le Commissaire Général de l’Urbanisme dans son allocution.

De cette gestion sans partage, sans limites naissent des conflits inter sectoriels. L’aménagement du territoire, organe de planification de l’espace du pays apparait aujourd’hui comme un outil urgent. Quelle est la politique de la RDC sur cette planification spatiale vitale dans une gestion sectorielle harmonieuse et efficace pour le bien-être de nos populations voilà la raison qui explique la vulgarisation de ce jour organisée par le ministère national de l’Aménagement du territoire.

Pour le Gouverneur représenté, c’est une joie d’accueillir dans la province ces assises et félicite le gouvernement de la RDC à travers le Ministre de l’Aménagement du territoire pour sa ferme volonté et son engagement à concrétiser la mise en œuvre de l’aménagement du territoire tant attendu par tous. Cet atelier est d’une importance capitale pour le développement de la province.

L’objectif principal de cet atelier est d’informer, sensibiliser, vulgariser et impliquer tous les acteurs provinciaux de l’aménagement du territoire à s’approprier la politique nationale de l’aménagement du territoire (PNAT).

Pour cette première journée, les experts du ministère national sont revenus sur les objectifs de l’atelier, le concept aménagement du territoire et la présentation de l’économie de la politique nationale de l’aménagement du territoire.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.