Lualaba : Le CEPROMAD lance dans la société des créateurs d’emplois.

Une vue des lauréats du CEPROMAD (Photo : LMP/SDL).

Loin de déverser des demandeurs d’emplois dans la communauté locale, l’Université du CEPROMAD de Kolwezi vient de  mettre à la disposition de la province du Lualaba des créateurs d’emplois. Les récipiendaires de différentes options ont été soumis à une séance de défense de mémoire pour les uns et travail de fin de cycle pour les autres.

C’est dans ce cadre que le Directeur Général de l’Université du CEPROMAD Ignace NGOIE MUKANYA a présidé ce samedi 05 août 2020 la double cérémonie de défense et collation des grades académiques à un groupe d’étudiants de premier et second cycles de cet Alma mater.

Dans le souci d’observer scrupuleusement les gestes et mesures barrières contre la Covid-19 dont la distanciation physique, le Comité de Gestion du CEPROMAD a résolu d’organiser la cérémonie de défense par petits groupes de récipiendaires.

Ce samedi, le député provincial élu de Kolwezi, l’honorable Gaston MUSHID MUTUND et le maire adjoint Jacques MASENGO KINDELE ainsi que quelques membres des familles  ont rehaussé leur présence à cette énième cérémonie organisée au Collège Saint JEAN XXIII.

Deux membres du Comité de Gestion du CEPROMAD (le DG Ignace NGOIE MUKANYA, à gauche) encadrent une lauréate de 2è Licence (Photo : LMP/SDL).

C’est dans le respect rigoureux des prescriptions de l’ordonnance-loi relative à la collation des grades académiques que différents jury chargés de procéder aux examens de fin d’études étaient face aux récipiendaires.

Après avoir suivi la valeur qualitative des candidats qui ont défendu leurs travaux, Jacques KINDELE a reconnu que tous ne l’ont pas démérité. « J’ai apprécié les différentes analyses sur la portée de la comptabilité dans le management d’une entreprise publique, cas de la SNCC ; la Mise en place d’un service de haute disponibilité réseau utilisant le load balancing, cas de la boutique Orange-RDC/Kolwezi », a reconnu l’autorité urbaine. «  C’est une occasion de réaffirmer qu’il faudra compter avec le CEPROMAD de par la qualité de ses enseignements », a-t-il ajouté avant demander aux lauréats de mettre en pratique les matières apprises durant le parcours académique afin de toujours porter plus haut l’étendard de l’institution universitaire qui les a façonnés.

C’est dans une ambiance de fête que les familles ont accueilli la réussite de leurs.

Une scène de liesse des membres de famille autour d’une lauréate (Photo : LMP/SDL).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.