Lualaba : Richard MUYEJ donne le Go des épreuves préliminaires de l’Examen d’Etat édition 2020.

Richard MUYEJ MANGEZ, Gouverneur de province lors du lancement des épreuves préliminaires de l’Exetat (Photo : LMP/SDL).

Port convenable de masque, prise de la température, lavage des mains avant d’accéder dans la salle et distanciation sociale sont les quelques mesures barrières de stricte observation dans les 29 centres d’examen prévus à la direction provinciale éducationnelle Lualaba 1 pour la passation des épreuves préliminaires débutées ce lundi 31 août 2020 par la dissertation française.

La cérémonie officielle du lancement des épreuves hors session de l’EXETAT 2020 a été présidée par Richard MUYEJ MANGEZ, Gouverneur de province et ce conformément au calendrier scolaire 2019-2020 réaménagé.

Prenant la parole, PERO KONAPUNGU Delphin, Directeur provincial de l’éducation (Proved) Lualaba I  a rendu hommage au Chef de l’Exécutif provincial pour son implication pour le retrait des malles d’examen. « 15 499 finalistes prennent part dans toute la province à ces épreuves soit un accroissement de 15% par rapport à l’effectif de 2019 qui était de 13 117 », a-t-il annoncé. Présentée dans des conditions difficiles et de stress car beaucoup s’attendaient à une année blanche à cause de la pandémie à coronavirus, cette épreuve était une occasion pour le Proved d’inviter les candidats à la concentration car « La province n’a qu’un seul souhait, celui de voir ses candidats réussir brillamment et d’être parmi les lauréats au niveau national.

Jules KABWIT, Ministre provincial en charge de l’Education échange avec le Proved Lualaba I et l’IPP/Lualaba I (Photo : LMP/SDL).

« Mon invitation à vous tous chers finalistes c’est de rester calmes, concentrés. Appliquez-vous en suivant les étapes d’une dissertation telles que apprises en classe », a annoncé Richard MUYEJ lors du lancement officiel. « Ce que nous faisons aujourd’hui, nous aurions bien voulu le faire dans tous les centres sur l’étendue de la province mais nous sommes limités », a-t-il poursuivi. Néanmoins, le Gouverneur a souligné la nécessité d’encourager les finalistes et remonter leur morale car notre souhait est de voir tous nos candidats réussir brillamment aux épreuves », a insisté cet ancien enseignant d’histoire.

Le Gouverneur a par la suite visité le centre de Salvator avant de regagner son cabinet de travail et laisser ainsi Jules KABWIT, Ministre provincial en charge de l’Education poursuivre la ronde dans quelques centres d’examens à savoir celui de l’Institut Technique Mutoshi et du Lycée Umoja.

Une vue des finalistes dans un centre d’Examen. Ici, au centre groupe scolaire Hewa Bora (Photo : LMP/SDL).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.