Lualaba: La commission provinciale de délocalisation se décharge de la responsabilité vis-a-vis des communautés et accuse les entreprises minières et les communautés elles-même

Invité à la journée porte ouverte organisée par l’ASBL Initiative pour la Bonne Gouvernance et les Droits Humains, le a affirmé que ce n’est pas le gouvernement qui délocalise mais plutôt les entreprises minières. et ce, exception faite à la délocalisation organisée par le gouvernement provincial au quartier Kasulo. 

Dans son exposé, le Président de la Commission provinciale de la délocalisation et Commissaire général en charge des Affaires foncières, Urbanisme et Habitat a développé les deux formes de la délocalisation dont celle faite par l’état pour l’intérêts publics ainsi que celle liée à l’exploitation minière.

Pour ce qui est de la première forme soit celle faite par le gouvernement pour raison d’intérêts publics pour la construction d’infrastructures, Alexandre NGOIE KAWAYA a énumérer le cas de celle faite au quartier Diur pour l’élargissement de la route ; celle faite sur la route de contournement dite BAYPASS pour désengorger la ville ainsi que celle de la poste qui a conduit le gouvernement à prendre une partie de la concession de l’église adventiste pour l’élargissement du pont de l’alternance, processus encore en cours car le payement ne s’est pas encore faite.

Pour ce qui est de la deuxième forme dont celle lies a l’exploitation artisanale, le ministre a préféré parler de celles faites après 2019 mais tout en brossant le contentieux entre Tenke Fungurume Mining et la population délocalisée de Kwatebala depuis 2009, problème qui continue à persister. « TFM s’était convenu avec cette population sur un contrat de location de trois ans après quoi ces maisons leurs appartiendraient. Mais malheureusement, cette communauté n’a jamais eu des titres de propriétés car TFM estime qu’elle les aurait relocalisés dans sa concession d’où si elle octroie des documents à cette communauté il y aurait chevauchement des titres. Ce problème est sur notre table et sera bientôt clos » a ajouter Alexandre NGOIE KAWAYA.

A lui d’ajouter que le gouverneur ayant constaté des abus dans les processus de délocalisations entre les entreprises minières et les communautés avait décidé de créer une commission provinciale de délocalisation avec comme objectif d’accompagner les deux parties en terme d’arbitrage. Et depuis 2019, trois entreprises ont délocalisés dont la compagnie minière de Musonoie ; la Sino-Congolaise des Mines ainsi que la SINOHYDRO (Entreprise crée par le gouvernement, la Sicomine, la Snel et la Gecamines pour la création du barrage de Busanga).

La compagnie Minière de Musonoie a délocalisée depuis 2019, 112 parcelles de la cite Gecamines Musonoie ; 274 de Kanina ; 59 autres dans la cite Gecamines Kolwezi et 14 autres en urgence vus les fissures de ces maisons.

La Sicomine a délocalisée un village au-delà de la rivière Luilu ou elle projette stocker ses rejets.

La Sicohydro a délocalisée quant à elle deux villages dont Kamalenge et Monga LUBUZA dit 48 Heures. Quant à ce qui est de Monga LUBUZA, Alexandre NGOIE KAWAYA à informer l’assistance d’un contentieux qui  oppose cette entreprise aux creuseurs artisanaux qui y exploite la cassitérite et qui ne veut pas quitter ce lieu.

L’homme a aussi soulevé quelques abus constatés chez les communautés ainsi que chez les entreprises qui délocalisent. Parlant des abus des entreprises, Alexandre NGOIE KAWAYA à soulever le problème de la dévaluation des prix des immobiliers des communautés a délocalisées. Quant aux communautés, il a soulevé le problème des personnes qui perçoivent et rentre dans leurs parcelles pour y construire encore et espérer être délocalisé une fois de plus ainsi que certaines personnes qui construisent même sur les avenues pour être délocaliser.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Carlota dit :

    I’m amazed, I must say. Seldom do I encounter a blog that’s equally educative and entertaining, and without a
    doubt, you’ve hit the nail on the head. The problem is an issue that
    not enough folks are speaking intelligently about. Now
    i’m very happy that I stumbled across this in my hunt for something concerning this.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.