Province : Pas des marches politiques et citoyennes pendant l’état d’urgence au Lualaba.

«Le Lualaba n’acceptera pas que des marches soient organisées pendant cette période d’état d’urgence sanitaire, surtout qu’ailleurs l’on a enregistré des actes de barbarie et d’incivisme», a déclaré Richard MUYEJ, Gouverneur de province à l’issue du conseil provincial de sécurité tenu à l’Hôtel du Gouvernement ce mercredi.

Les marches des partis politiques et de la société civile sont interdites pendant cette période de l’état d’urgence sanitaire instauré par le Président de la République et aucune dérogation ne peut être acceptée, a martelé le Chef de l’Excécutif provincial devant la presse.


Le Chef de l’Exécutif s’est dit également favorable à la levée de la mesure du couvre-feu instaurée à Kolwezi après plusieurs actes de criminalité perpétrés par des hommes armés. «Dès le samedi prochain, a annoncé Richard MUYEJ, le couvre-feu sera levé et les citoyens peuvent vaquer à leurs occupations mais dans l’ordre et le respect des gestes barrières contre la Covid-19».

Richard MUYEJ en a profité pour saluer l’engagement des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), de la Police Nationale Congolaise (PNC) et des autres services de sécurité qui ont permis à ce que l’accalmie revienne sur le territoire dans la ville et à ses alentours. «Les mesures essentielles à la sécurisation des personnes et de leurs biens ainsi que de l’intégrité du territoire provincial dont les patrouilles, les road-bloc ou barrières de la police et autres vont se poursuivre comme d’habitude», a-t-il ajouté.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.