« L’ETAT DOIT ENCOURAGER L’ENTREPRENARIAT LOCAL POUR BOOSTER LA VRAIE CLASSE MOYENNE » DIXIT L’INGENIEUR MICHEL TSHIANZ

Architecte de son état, Michel TSHIANZ est le Directeur général de l’entreprise ITECX SARL, une entité économique spécialisée dans la construction avec une expérience de plus ou moins 17 ans.

C’est son entreprise qui a exécuté les travaux de construction du bureau de l’africaine d’explosifs de Kolwezi inauguré ce vendredi 19 juin par le ministre national de la défense aimé NGOIE MUKENA.

Au Lualaba, ITECX SARL a une notoriété vu les œuvres palpables qu’elle a laissé dont l’édifice qui abrite la banque BCDC ; la bibliothèque de Kolwezi et bien d’autres.

Pour lui, les gouvernants devraient encourager l’entreprenariat local afin de booster la vraie classe moyenne.

« Si hier l’on enregistrait des plaintes par rapport au travail fait par les entrepreneurs congolais dans divers domaines, aujourd’hui une nette amélioration se laisse voir dans divers projets » pense-t-il.

Les entrepreneurs congolais ont désormais tous les atouts pour exécuter des grands projets et les œuvres le témoignent.

Aujourd’hui, point n’est besoin d’aller chercher ailleurs des expertises car les autochtones en possèdent les compétences.

Il a fait ce plaidoyer lors de la cérémonie inaugurale du siège de l’AFRIDEX Kolwezi pour pousser l’autorité à les privilégier dans des passations des marches.

Michel TSHIANZ pense que l’accès aux marchés par les entrepreneurs locaux est très difficile, raison pour lui de faire entendre les desideratas

Vous aimerez aussi...

23 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.