TANGANYIKA : POUR AVOIR TORTURÉ UN JEUNE À KALEMIE: L’AGENT DE L’ANR, AUTEUR DE CETTE VIOLATION DE DROIT DE L’HOMME SERAIT ENTRE LES MAINS DE LA JUSTICE.

Dans la province du Tanganyika un jeune homme a été copieusement torture par un agent de l’ANR et cet agent serait entre les mains de la justice, confie une source proche de la Présidence de la République affirmant que « l »État de droit est réellement en marche en RDC ».
Les faits se sont déroulés à Kalemie, dans la province du Tanganyika et a fait le buzz dans les réseaux sociaux que les autorités compétentes ont été saisies. Directement, l’agent de l’Agence nationale des renseignements (ANR) à été mis en cause pour avoir interpellé et flagellé un jeune homme.
La victime, Ghislain Kibwe, est à l’hôpital depuis samedi dernier, dans un état grave, rapportent des sources locales. L’image de la victime est sur les réseaux sociaux: pantalon baissé, les fesses ensanglantées. Ce qui a provoqué un tollé général.
‘Ghislain Kibwe, accompagné d’un ami, fait des achats pour 700 dollars dans un magasin de Kalemie. Après avoir conclu l’affaire, il laisse ses coordonnées au marchand. Et cinq jours plus tard, c’est-à-dire samedi, lui et son ami sont invités à l’ANR », précise la presse locale.
« Dès leur arrivée, on les accuse d’être des contrefacteurs de monnaie », explique l’avocat de Kibwe, maître Joseph Mulunda. C’est le marchand qui aurait alerté les services.
Après un interrogatoire infructueux, déclare Maïtre Mulunda, Ghilain Kibwe est alors soumis à la torture pour lui arracher des aveux. Les coups de fouets se sont enchaînés.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.