RDC : MUYEMBE et ETENI font objet d’une plainte !

L’Union pour la Promotion et la Protection des Droits des Citoyens (UPPDC), une structure de défense des droits de l’homme basée dans la capitale de la RDC a porté plainte à charge de Dr Jean-Jacques MUYEMBE et Dr ETENI LONGONDO respectivement Coordonateur de riposte contre le coronavirus et Ministre de la Santé Publique.

Dans une correspondance datant du 12 mai dernier adressée au Procureur Général près la Cour de Cassation, Jean-Badel MUKISHI, Président National de l’ Organisation non gouvernementale des droits de l’homme se dit inquiet car certaines questions demeurent sans réponses dans le chef des Congolais.

«On assiste du jour au jour à des rapports journaliers et détaillés contradictoires de la part du Comité de riposte contre le coronavirus», écrit-il au Procureur. A titre illustratif, en date du 13 mai, les statistiques indiquaient 1 242 cas positifs dont 157 guéris, 50 morts et 886 cas en état d’espoir. Le total fait 1 093. Que sont devenus les autres malades», s’inquiète l’ongdh UPPDC. Cette organisation soutient mordicus que ces 2 responsables sont empêtrés dans un détournement des fonds mis à leur disposition par le Gouvernement abusant par la même occasion de la confiance du Chef de l’Etat.

«Tous les malades qui meurent sont mis sur le compte des cas de la Covid-19», s’indigne-t-on dans les couloirs de l’Ondgh. Par cette action en justice, l’UPPDC sollicite aux personnes mises en cause de pouvoir justifier la destination des fonds mis à leur disposition, alors que le personnel soignant de différentes structures de traitement des malades de la Covid-19 menacent arrêter leur prestation par manque des EPI, Équipements de Protection Individuelle et pour faute de payement de prime de risque.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.