Lualaba : L’exercice du petit commerce, une triste réalité sur le terrain.

Commerce effectué par la vente des marchandises en petites quantités et subordonné à la détention d’une patente, l’exercice du petit commerce a encore du chemin à faire près de 30 ans après sa mise en vigueur. L’ordonnance-loi portant exercice du petit commerce stipule que ce dernier est exclusivement réservé aux nationaux (art. 4).

Contre toute attente, Kolwezi, capitale mondiale du cobalt est bondée des expatriés dans l’exercice de ce commerce. La Direction provinciale des Classes Moyennes et Petites, Moyennes Entreprises et Artisanales, consciente de cet état de chose, affute les armes pour mettre un terme à cette pratique.

«La loi a prévu une brèche pour cette catégorie des commerçants», a rappelé le Chef de la Division Provinciale de PMEA. Pour Joseph YAV, haut cadre de l’administration publique, «les commerces de détails ouverts aux expatriés sont notamment les stations services ; les grandes surfaces (supermarché) dont les quincailleries et les matériels de construction ; la restauration et l’hôtellerie ; le transport terrestre, fluvial, lacustre ou aérien et la bijouterie pour ne citer que celà».

Joseph YAV, Chef de Division Provinciale de PMEA/LUALABA (Photo : LMP/SDL).

«Cette situation ne permet pas aux détaillants congolais de faire des bonnes affaires», s’est plaint un commerçant. Celui-ci a invité l’Exécutif provincial à faire appliquer la législation en la matière.

En leur qualité de commerçants, auprès de qui ces derniers payent-ils les differentes taxes auxquelles ils sont assujetis? Où vont ces deniers publics ? Autant des questionnements demeurés sans reponses.

Au cours d’un conseil des ministres, le Président de la République et Chef de l’Etat, Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO s’est dit scandalisé de constater que les dispositions légales interdisant aux opérateurs économiques étrangers de faire du commerce des produits en détail, ne soient toujours pas respectées.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.