RDC : Les femmes du FCC soutiennent Thambwe MWAMBA.

Dans une déclaration publiée dimanche 03 mai 2020, en rapport avec les échanges verbaux houleux qui se sont déroulés au Sénat entre Alexis THAMBWE MWAMBA et Bijoux GOYA, Les femmes du Front Commun pour le Congo (FCC) ont pris fait et cause pour Alexis THAMBWE MWAMBA contre la sénatrice GOYA KITENGE Bijoux. C’était le dimanche 03 mai, lors d’une déclaration faisant suite aux échanges verbaux houleux qui se sont déroulés au Sénat entre le Président de cette chambre parlementaire et la sénatrice Bijoux GOYA.

En effet, ces femmes ont condamné les paroles insultantes de la sénatrice à l’égard du Président de la chambre haute du parlement. Les femmes du FCC constatent que «l’honorable sénatrice Bijoux Goya a, au cours de cette plénière, pris la parole sans autorisation préalable et s’est livrée à une escalade verbale injurieuse à l’endroit de l’honorable Président du Sénat, Alexis THAMBWE MWAMBA» disent-elles dans leur déclaration.

Elles affirment regretter, que lors de sa sortie médiatique, la sénatrice Goya a poursuivi son entreprise en traitant de pervers le Président du Sénat.

Ces femmes du FCC ont rappelé que la sénatrice n’a pas agi en tant que femme, mais plutôt comme parlementaire et politique. D’où, il ne faut pas transformer son geste en combat féministe.

«La sénatrice Bijoux Goya n’est pas à son premier forfait du genre. Il n’y a donc pas lieu de crier à la victimisation féministe», indiquent ces femmes du FCC.

Quant à ce, l’Association des femmes du Front Commun pour le Congo réitère son soutien à Alexis THAMBWE MWAMBA.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.