Lualaba : Déodat KAPENDA favorable à une autopsie au sein des services de sécurité.

Le Général David MASANDI, Commissaire Divisionnaire Principal de la Police Nationale Congolaise/ Lualaba, lors de sa première causerie morale (Photo d’archives LMP/SDL).

Les derniers événements liés à l’insécurité urbaine dans la ville de Kolwezi a conduit l’Exécutif provincial à s’investir davantage dans la recherche de solutions à la sécurisation des personnes et de leurs biens.

Le Ministre provincial en charge de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières a déploré ce vendredi 01er mai 2020 cette situation qui prend petit à petit forme dans la province du Lualaba, particulièrement à Kolwezi, la capitale. Il l’a dit lors du soulèvement des jeunes gens du quartier Joli Site après le meurtre , la nuit du 29 au 30 avril dernier, d’un jeune homme de 26 ans par des bandits non autrement identifiés.

Déodat KAPENDA WA KAPENDA, Ministre provincial en charge de l’Intérieur/Lualaba lors d’une parade de la police (Photo d’archives LMP/SDL).

Face à cette psychose permanente dans le chef de la population, Déodat KAPENDA WA KAPENDA a invité les uns et les autres à collaborer en toute franchise avec la Police Nationale Congolaise (PNC). Pour le patron de la territoriale au Lualaba, un contrôle rigoureux des policiers et militaires doit être réalisé, car aux dires des habitantss, certains brigands opèrent en tenue de la police. Il a, par la même occasion, rejeté la proposition des jeunes à se prendre en charge par des patrouilles civiles. Déodat KAPENDA attend des cadres de base des propositions innovantes et réalisables dans un bref délai.

Rappelons que depuis quelques temps, des hommes armés sèment terreur et désolation dans plusieurs quartiers de Kolwezi laissant derrière eux des morts.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.