Kasaï-Oriental : Le maire de MBUJI-MAYI interdit l’inhumation des cadavres sans attestation de décès.

Louïs D’Or NTUMBA TSHIAPOTA, Maire de MBUJI-MAYI

Dorénavant, il faut une attestation de décès dûment signé par un médecin et un permis d’inhumation délivré par la mairie pour inhumer un cadavre à MBUJI-MAYI dans la province du Kasaï-Oriental.

C’est le contenu du communiqué publié samedi 24 avril par le maire de Mbuji-Mayi. Louïs D’Or NTUMBA justifie sa décision par le fait que la mairie doit connaitre le motif du décès des personnes dans le cadre de la lutte contre la pandémie à coronavirus.

« A Mbuji-Mayi, ces derniers temps, l’inhumation se fait sans respecter les règles. Quand nous essayons de faire les statistiques de décès, nous essayons de savoir qui est mort et il est mort de quoi, nous ne nous retrouvons pas. C’est comme ça que nous avons demandé que cette instruction soit de stricte application», a indiqué le locataire de l’Hôtel de ville de MBUJI-MAYI.

Vous aimerez aussi...

7 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.