RDC : La FEC s’engage à payer 5 milliards de FC de taxes pour permettre au gouvernement d’appliquer l’état d’urgence sanitaire.

La FEC est “préoccupée” par la situation de la pandémie de Coronavirus qui frappe la RDC. Pour permettre au pays de rester debout pendant cette épreuve, l’Administrateur-délégué KIMONA BONDONGE a dit à la presse que la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) a promis, au gouvernement central, de payer anticipativement ses taxes à hauteur de 5 milliards de Francs congolais, pour lui permettre d’accompagner l’exécution des mesures de riposte annoncées par le Chef de l’État, Félix TSHISEKEDI, dans son discours à la nation.

Cela permettra à la capitale Kinshasa d’être inondée en denrées alimentaires en cette période de l’état d’urgence, comme l’a souhaité le Président de la République lors de sa deuxième adresse à la nation.

«Ces aliments, qui proviendront de l’importation pour l’essentiel, pourront se négocier à un prix un peu élevé que d’habitude», a estimé l’Administrateur-délégué.

«Lors de notre entretien avec le Premier Ministre, nous lui avons expliqué que, suite à la crise sanitaire que connaît la Chine, nous devons nous attendre à une hausse des prix des produits en provenance de ce pays. Parmi ces produits, se trouve le riz. Mais, cette révision à la hausse des prix pourrait prendre fin si et seulement si le Coronavirus est maitrisé» a-t-il déclaré.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.