RDC : La FEC s’engage à payer 5 milliards de FC de taxes pour permettre au gouvernement d’appliquer l’état d’urgence sanitaire.

La FEC est « préoccupée » par la situation de la pandémie de Coronavirus qui frappe la RDC. Pour permettre au pays de rester debout pendant cette épreuve, l’Administrateur-délégué KIMONA BONDONGE a dit à la presse que la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) a promis, au gouvernement central, de payer anticipativement ses taxes à hauteur de 5 milliards de Francs congolais, pour lui permettre d’accompagner l’exécution des mesures de riposte annoncées par le Chef de l’État, Félix TSHISEKEDI, dans son discours à la nation.

Cela permettra à la capitale Kinshasa d’être inondée en denrées alimentaires en cette période de l’état d’urgence, comme l’a souhaité le Président de la République lors de sa deuxième adresse à la nation.

«Ces aliments, qui proviendront de l’importation pour l’essentiel, pourront se négocier à un prix un peu élevé que d’habitude», a estimé l’Administrateur-délégué.

«Lors de notre entretien avec le Premier Ministre, nous lui avons expliqué que, suite à la crise sanitaire que connaît la Chine, nous devons nous attendre à une hausse des prix des produits en provenance de ce pays. Parmi ces produits, se trouve le riz. Mais, cette révision à la hausse des prix pourrait prendre fin si et seulement si le Coronavirus est maitrisé» a-t-il déclaré.

Vous aimerez aussi...

41 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.